Vous êtes en retard, Invité, une heure de colle !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Shizuka, l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ikuto, Admin - KuroiAdmin - Kuroi

avatar

Humeur : Blasée

MessageSujet: Shizuka, l'histoire Dim 4 Nov - 15:28

    Shizuka, l'histoire...

    "Il y a de cela 19 ans, une femme issue d'une riche famille, Dômoto Akiko se mit en tête de changer la mentalité de notre génération. Son plus grand rêve était de nous transmettre savoir, culture et respect. Elle acheta alors une école primaire et en fit un lycée public, le lycée Shizuka. Tout ce passa très bien durant les 17 premières années. Puis une tragédie survint, donnant naissance à une véritable légende urbaine. Aux quatre coins de la ville, des groupes de jeunes se formèrent pour s'affronter. Shizuka, seul lieu en commun de tous les groupes, devint une zone de non-droit. C'était monstrueux. Les corps gisaient partout. C'était la fin. Quand un jour, tout s'arrêta. Personne ne compris pourquoi ni comment. On dit que la fille de Mme Dômoto y est pour quelque chose...

    Aujourd'hui, il y a encore une forte animosité entre les gangs de Shizuka, mais l'école est devenu un lieu neutre et, selon la règle, les combats y sont interdits. Dans l'histoire, la plus à plindre est peut-être Mme Dômoto. Voir débarquer dans son école, parmi les autres élèves, des cas sociaux bien plus étranges qu'étranges... Car certains d'entre nous ne sont vraiment pas comme les autres."


    Shizuka est l'unique établissement scolaire de la ville, ce qui en fait un endroit très prisé. Les bons élèves l'évitent en raison de sa réputation, mais tous ceux qui ne savent pas ou aller finissent là bas, dans leur lycée de secteur. La moyenne scolaire n'est donc pas très élevée. Mais il n'y a pas que ça qui ternit la réputation de l'école.

    Shizuka, il y a 1 an et demi à peine...

    " L
    es Akai ne rigolaient plus. Ils avaient lancé une putain de vague offensive contre les Shiori, il avait dut y avoir 5 morts chez eux et 20 chez leur victimes. Ceux du Nord n'avaient rien vu venir "

    La tension entre les Clans n'avait jamais été aussi pesante. Un rien suffisait à enflammer le jeu. Petit à petit, des membres de Clans disparurent, puis réapparaissent sans vie, défigurés, calcinés... Et les choses empirèrent très vite. Les groupes s'étaient formés en quelques semaines à peine, prenant le nom des résidences de leur quartiers. Personne n'aurait songé à une telle violence. La police, dépassée, vit beaucoup de ses hommes décimés par la fureur de ces membres étranges.

    Une seule chose, une tragédie pour la ville, avait déclenché cette hécatombe. Une cinquantaine de SDF, hommes et femmes, avec qui traînaient les futurs membres des Clan, furent sauvagement assassinés en une nuit. Tous leurs cadavres furent retrouvés sous le Pont des Cinquante, qui porte ce nom depuis ce jour.

    Alors que presque personne ne remarqua le carnage, la réaction chez ces jeunes fut d'une extrême violence.

    Pourtant, et personne ne sait par quel miracle, tout s'arrêta du jour au lendemain. Un secret s'installa entre Dômoto Ren, la fille de la directrice, et les quatre Leaders de Clan. Ils n'en parlèrent jamais. Personne n'aborda la question. Tsuiyomi Ikuto était également dans la confidence, mais on ne su jamais de quoi.

__ "..." _____________________________________


« C'est quoi, ce tas de viande, là bas ? »
« Le dernier dissident, pourquoi ? »




Dernière édition par Kyn le Mar 19 Fév - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shizuka.exprimetoi.net

Shizuka, l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Reglement & Principe-
Sauter vers:

Nos logos   Demandes