Vous êtes en retard, Invité, une heure de colle !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un besoin de confidences ? [Hideki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

Hisoka

Humeur : Intrigué

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeSam 14 Aoû - 20:38

    Hisoka avait été étonnamment concentré en cours, après sa conversation avec Ikuto à l'infirmerie. Un moyen comme un autre de s'occuper l'esprit - il ne désirait pas réfléchir tout de suite à sa prochaine rencontre avec le Kuroi, il avait besoin de penser à autre chose, afin d'être capable d'agir de façon réfléchie et avec du recul. Bref, il venait de pénétrer dans la chambre qu'il partageait avec Hideki. Un coup d'œil dans la pièce lui apprit que celui-ci n'était pas encore rentré.

    Il s'assit donc en tailleur sur le sol, adossé contre son lit. Il n'avait toujours pas envie de réfléchir à la situation, au contraire il aurait bien aimé en parler avec Hideki avant de s'y mettre sérieusement. Il était parfaitement conscient que si il cherchait quelqu'un de compatissant, capable de lui donner des conseils sages, il ne fallait pas s'adresser à son ami. Mais au contraire, il voulait quelqu'un de neutre, qui n'influencerait pas ses décisions et qui prendrait ça à la légère. Bah, Hideki se foutrait certainement de sa gueule, et c'était ce que cherchait Hisoka. Un moyen de dédramatiser la situation, de voir ça sous un autre angle, pour que ça lui tienne moins à cœur. C'était en ça qu'il appréciait se confier à son compagnon de chambrée.

    D'ailleurs, en parlant du loup... Il entendit la porte s'ouvrir, mais ne réagit pas pour autant. Sans même tourner la tête vers son ami, il lui lança un "Salut" totalement neutre. Hideki était habitué, il savait que le leader n'était pas très expansif... Sauf quand il avait un coup dans le nez. Hisoka prit enfin la peine de se redresser, et s'assit sur le bord de son lit, histoire de ne pas avoir l'air affalé par terre comme un malheureux.

    — T'as un peu de temps ? J'aimerais bien te raconter quelque chose de passionnant. A mon avis, tu vas trouver ça marrant.

    D'un autre côté, Hideki trouvait tout marrant, donc le Mizuiro ne se mouillait pas trop en disant ça. Notez d'ailleurs qu'il était étrangement bavard. Hideki devait être celui qui entendait le plus de mots sortir de sa bouche, à la fois parce qu'il partageait sa chambre, et parce que le leader aimait bien bavarder avec lui. L'insouciance de son ami lui permettait de décompresser, en général. Et Hideki était toujours là pour lui proposer une sortie quand il avait besoin de se changer les idées.

__ "..." _____________________________________

Un besoin de confidences ? [Hideki] Hisokasigna3

« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideki, Civil - Chroniqueuz'

Hideki

Humeur : Festive =P

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeDim 15 Aoû - 13:27

    Hideki porta sa main à se bouche et bâilla, ouvrant très largement cette dernière. Le cours de maths dont il sortait à peine avait vraiment été ennuyeux. Pendant deux heures, il avait lutté contre le sommeil : situé au premier rang par un professeur observateur, il n’avait pas pu se distraire comme il en avait l’habitude. Autrement dit, il n’avait pas pu dessiner, envoyer de boulettes de papier sur les autres, ou encore utiliser sa règle comme une catapulte et voir jusqu’où il pourrait envoyer ses projectiles. Prendre le cours n’avait pas pris beaucoup de temps et il fallait rêver pour penser qu’Hideki pouvait songer un instant à faire les exercices proposés. Bref, il s’était ennuyé comme un rat mort. Alors, Hideki prit son temps pour monter les deux étages qui le séparaient de sa chambre. Il inventa pour l’occasion un jeu un peu curieux : deux marches en avant, une marche en arrière, deux marches en avant… etc. Ce n’était pas très amusant mais ça avait le mérite d’être un minimum prenant. Hideki ne se pressait pas pour rejoindre sa chambre pour une raison très simple : il ne s’attendait pas à y trouver quelque chose d’intéressant à faire – à part mettre sa musique à fond et l’écouter pendant une heure ou deux…. Il ne lui vint pas l’esprit qu’il pourrait faire ses devoirs, par exemple. Il les ferait à la bourre, comme d’habitude…

    Bref. L’adolescent finit quand même par arriver devant la porte de sa chambre. Enfin, celle qu’il partageait avec Hisoka. Il abaissa la poignée et entra dans la pièce. Hisoka était déjà là – ce qui ne le surprit pas, étant donné les tours et détours qu’il avait lui-même effectués dans les couloirs. Le leader des Mizuiro était assis en tailleurs sur le sol, adossé à son lit. Il n’offrit qu’un bref « salut » au blond cendré, sans tourner la tête vers lui. Tout semblait normal, en somme… Hideki lança à son tour un « salut » nonchalant. Il s’avança dans la pièce, jeta son sac sur son lit puis s’y laissa tomber lui-même. Sans aucune grâce, il faut l’avouer. Pendant ce temps, Hisoka s’était redressé, et avait préféré s’asseoir sur son propre lit.

      « T'as un peu de temps ? J'aimerais bien te raconter quelque chose de passionnant. A mon avis, tu vas trouver ça marrant. » commença ce dernier.

    Hideki se redressa, tout à coup très intéressé et bien plus alerte que quelques secondes auparavant. Son colocataire aurait-il quelque chose d’amusant à lui apprendre ? Peut-être quelque chose qui lui était arrivé pendant la journée. Ou alors qu'il avait vu arriver à quelqu'un. Dans un cas comme dans l'autre, le blond cendré pourrait probablement se foutre à loisir de la gueule du concerné. Un passe-temps qu'il appréciait beaucoup. Cela dit, il était rarement blessant : pour lui, ce n'était qu'un sujet à plaisanterie supplémentaire et il n'était pas aggressif dans ses paroles.

      « Ouais, bien sûr. Lance-toi ! » lui répondit l’adolescent, enthousiaste.

    Hideki n’avait pas la moindre idée de ce dont Hisoka voulait lui parler, mais quelque chose – sans doute l’instinct animal - lui soufflait que ce serait effectivement comique. Pour lui, bien sûr. A la rigueur, que ce soit comique pour Hisoka ou non n’était pas tellement important. Du moment que cela pouvait le sortir de cet ennui pathologique, Hideki était satisfait. Cet éternel égoïste se penchait sur ses problèmes bien avant de s'occuper de ceux des autres... quand il le faisait. Et même s'il appréciait particulièrement Hisoka, ce n'était pas pour autant qu'il allait se plier en quatre pour lui. Heureusement, tout comme Hideki ne s'attendait pas à des discours interminables et à un enthousiasme débordant de la part de son compagnon de chambre, Hisoka savait bien qu'il ne fallait pas compter sur lui pour le soutenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

Hisoka

Humeur : Intrigué

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeDim 15 Aoû - 19:57

    Une lueur d'intérêt s'était installée dans les yeux d'Hideki, et pour l'occasion il s'était même redressé. Bon, Hisoka n'allait pas lui raconter le potin du siècle - quoique, on en était peut-être pas loin finalement - mais au moins les deux y trouveraient leur compte. Se confier pour l'un, être distrait pour l'autre.

    — Ouais, bien sûr. Lance-toi !

    Hisoka trouvait toujours dingue de voir à quel point Hideki pouvait se montrer enthousiaste pour si peu. Pour quelqu'un d'aussi inexpressif que lui, c'était quelque chose de totalement impossible. En tout cas, il obtempéra et se lança dans son court récit, en essayant d'être le plus clair possible. Il avait mis de l'ordre dans ses idées, ça devrait aller.

    — Je suppose que tu situes Tsukiyomi Ikuto.

    Évidemment qu'Hideki voyait qui était Ikuto, mais il fallait bien introduire le sujet. Bon. Il marqua un arrêt, il avait tout de même un peu de difficulté à continuer. Dans sa tête c'était correct, mais le fait d'en parler à l'adolescent lui faisait prendre conscience du comique de la situation. Il ne désirait qu'une chose, et c'était Tsukiyomi Ikuto, qui était lui-même amoureux de lui. Hisoka, c'était un mec calme et inexpressif. Ikuto, c'était un mec cynique et solitaire. Comment pouvaient-ils ressentir une attirance mutuelle ? Sans compter le fait qu'un des deux soit Kuroi, et l'autre Mizuiro.

    — Hum. Je suis attiré par ce mec. Et d'après la conversation qu'on vient d'avoir lui aussi. Sauf qu'évidemment les choses sont bien plus compliquées que ça, toi ça ne t'intéresse pas mais le fait qu'on ne soit pas dans le même Clan - et qu'on ait chacun un rôle très important dans nos Clans respectifs - bloque un peu, et à cela s'ajoute encore quelques raisons plus personnelles. Ah et j'oubliais, on a déjà couché ensemble lors de la fameuse soirée chez Hibari. On était bourré, et lui qu'à moitié consentent.
    T'as le droit de te foutre de moi.


    Le pire était dit, et ça lui faisait déjà du bien. Il avait préféré en parler avec Hideki plutôt qu'avec Hibari justement parce que le premier ne s'occupait pas des affaires de clans. Du coup, il ne serait pas influencé par toutes ces histoires de rivalités, d'alliances, etc. Le Mizuiro attendait maintenant la réaction de son ami, se préparant à subir ses moqueries. Moqueries qui n'avaient pas pour but de blesser, il le savait et appréciait également Hideki pour ça. Il se foutait souvent de la gueule des gens, mais pas par méchanceté pure.

__ "..." _____________________________________

Un besoin de confidences ? [Hideki] Hisokasigna3

« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideki, Civil - Chroniqueuz'

Hideki

Humeur : Festive =P

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeLun 16 Aoû - 11:40

    Hideki fixa l'adolescent de ses yeux gris clair, attendant qu'il se jette à l'eau. Il pouvait comprendre, si l'affaire le concernait, qu'il aie du mal à commencer - et, vivement intéressé par tout ce qui pourrait le délivrer de l'ennui, Hideki était prêt à attendre tout le temps nécessaire. Mais il ne fallut pas beaucoup de temps à Hisoka pour débuter son récit. Il avait probablement déjà songé à ce qu'il voulait dire avant.

      « Je suppose que tu situes Tsukiyomi Ikuto. » reprit Hisoka.

    Il était effectivement difficile d’ignorer l’existence de cet énergumène, une fois qu’on avait passé au moins une semaine au lycée Shizuka. Non, moins. Quelques jours devaient suffire. La chose la plus importante que le blond cendré avait retenu d’Ikuto Tsukiyomi, c’était sans aucun doute son incroyable habileté à ne pas assister aux cours. Une capacité qu’Hideki aurait bien aimé posséder. Malheureusement, il n’était pas un très bon comédien, et il s’était fait avoir à chaque fois qu’il avait tenté de simuler un problème de santé. Il est vrai que l’adolescent possédait une santé de fer – peut-être due à son énergie bouillonnante – et que ce n’était pas très crédible. En tout cas, Hideki considérait Ikuto comme un maître en la matière de louper les cours sans obtenir des colles. Le blond cendré se contenta d’un simple hochement de tête pour confirmer qu’il connaissait le sujet. D’une part parce qu’il était évident que c’était le cas, d’autre part parce qu’il savait qu’Hisoka était loin d’avoir terminé.

      « Hum. Je suis attiré par ce mec. » poursuivit ce dernier.

    Hideki afficha ouvertement sa surprise en écarquillant légèrement les yeux. Il était curieux que son colocataire, si calme et impassible, soit tombé amoureux d’une jeune homme qui lui était si opposé. S’il avait fallu faire des pronostics sur de futurs couples, Hideki n’aurait certainement pas parié sur Hisoka et Ikuto. Un léger sourire apparut sur les lèvres de l’adolescent, qui sentait déjà monter le rire en lui.

      «… Et d'après la conversation qu'on vient d'avoir lui aussi. »

    Le blond cendré songea qu’avec un peu de chance il pourrait amasser un sacré paquet de fric en pariant sur les tourtereaux insoupçonnés. Avec la cote qu’il pourrait avoir sur ce couple improbable, il était certain de faire de jolis bénéfices.

      «… Sauf qu'évidemment les choses sont bien plus compliquées que ça, toi ça ne t'intéresse pas mais le fait qu'on ne soit pas dans le même Clan - et qu'on ait chacun un rôle très important dans nos Clans respectifs - bloque un peu, et à cela s'ajoute encore quelques raisons plus personnelles. »

    Hideki avait complètement oublié qu’Ikuto faisait partie d’un clan. Et même en cherchant bien, il ne parvint toujours pas à savoir lequel. Il faudrait qu’il pense à poser la question, quand même… Cela pourrait avoir une incidence sur la cote du pari… Bien qu’il ne comprenne pas très bien pourquoi. Enfin bon, de son point de vue ça n’était absolument pas un obstacle. En revanche, des raisons personnelles… ça, ça pouvait être un sacré frein. Bah… Hideki pouvait compter sur la détermination d’Hisoka à avoir ce qu’il veut pour gagner le pari… Ouais, ça le ferait quand même.

      «… Ah et j'oubliais, on a déjà couché ensemble lors de la fameuse soirée chez Hibari. On était bourrés, et lui qu'à moitié consentant. » termina Hisoka. « T'as le droit de te foutre de moi. »

    Et, effectivement, Hideki ne se gêna pas pour se mettre à rire. C’était un rire clair – presque cristallin – et plutôt enjoué. L’adolescent ne s’était pas trompé, ce qu’Hisoka lui avait dit était en effet comique. En tout cas, il n’y avait probablement qu’Hisoka pour se foutre dans des situations pareilles. Hideki se demanda si Hisoka s’était rendu compte de ses sentiments avant ou après avoir couché avec Ikuto. Des questions diverses se mirent à affluer dans l’esprit de l’adolescent, qui lui permettraient de mieux cerner tout le comique de l’histoire ou bien d’affiner ses pronostics en vue du futur pari. Mais avant… Hideki parvint à calmer son rire, le temps de dire quelques phrases.

      « Je suppose que vous n’avez pas l’intention de crier votre flamme sur les toits ? » interrogea Hideki.

    C’était en effet une question primordiale : si les sentiments respectifs des deux parties étaient exposés, il pouvait dire adieu à son futur pari – et donc à son futur argent. Mais à peine le blond cendré avait-il posé la question, qu’il y offrait déjà une réponse. On appelle ça le système des questions-réponses et il faut bien dire qu’Hideki y était abonné. Il avait une fâcheuse habitude de réfléchir à voix haute, quand il ne faisait pas attention. Et en même temps, il continuait de retenir quelques éclats de rire - c'est difficile d'articuler en riant. Il ne parvenait cependant pas à cacher le grand sourire qui éclairait son visage.

      « Non, comme vous êtes pas ensemble ça ne le ferait pas… Mais tu me promets que tu n’en parleras à personne ? Ca baisserait la cote, pour le pari ! » poursuivit l’adolescent, aucunement gêné d’avouer qu’il comptait parier sur le dos d’Hisoka.

    De son point de vue, c'était même plutôt flatteur : il comptait sur l'opinâtreté de son compagnon de chambre pour obtenir Ikuto, et était certain qu'il parviendrait à ses fins. Un jour ou l'autre. Ce qu'il allait ensuite essayer de déterminer, c'est combien de temps il lui faudrait pour mettre définitivement le grappin dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

Hisoka

Humeur : Intrigué

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeLun 16 Aoû - 12:35

    Le rire d'Hideki raisonna dans la pièce, comme Hisoka s'y attendait. C'était compréhensible, et pas du tout vexant. Vu la situation, n'importe qui de normalement constitué aurait éclaté de rire. Ou si ce n'avait pas été Hisoka lui-même qui relatait les faits, aurait cru à un immense canular.

    — Je suppose que vous n’avez pas l’intention de crier votre flamme sur les toits ?

    Le leader ne prit pas la peine de répondre, il savait qu'Hideki pouvait palier à ses silences en répondant lui-même à ses questions. Et pour la coup, la réponse était vraiment évidente : premièrement, il n'était pas encore avec Tsukiyomi et ne voulait pas se faire étriper. Deuxièmement, même si ils étaient réellement en couple, aucun des deux n'aurait voulu l'avouer à tout le lycée. Hisoka n'en avait pas grand chose à faire, alimenter les potins de l'établissement, il s'en foutait. En revanche, ça pourrait poser quelques problèmes au niveau des Clans, il fallait donc faire un minimum attention.

    — Non, comme vous êtes pas ensemble ça ne le ferait pas… Mais tu me promets que tu n’en parleras à personne ? Ca baisserait la cote, pour le pari !

    Hideki avait eu le mérite d'arracher un léger sourire à Hisoka. Il comptait se faire de l'argent en pariant sur leur couple, c'était bien une idée digne de lui. Bah, ça ne lui posait pas de problème, il était habitué aux frasques de son ami. Et de toute façon, qui le croirait ? C'était d'ailleurs là-dessus qu'il comptait jouer, c'était tellement improbable qu'il pourrait se faire un beau pactole.

    Et puis... en y réfléchissant bien, les projets d'Hideki voulaient également dire autre chose : celui-ci était persuadé qu'Hisoka finirait par avoir Ikuto, c'était seulement une question de temps. Et l'adolescent avait raison, le Mizuiro était vraiment déterminé et il se savait capable d'y arriver. L'entendre de la bouche de quelqu'un d'autre ne faisait que le conforter dans ses idées, et c'était exactement ce qu'il cherchait.

    — On va en parler à personne, éclate-toi. Mais tiens-moi au courant des rumeurs, ça peut être intéressant. Juste une chose : comment peux-tu être sûr qu'on finira ensemble ?

    C'est vrai, Hideki ne connaissait pas Ikuto, enfin pas personnellement en tout cas. Pour quelqu'un qui n'était en contact qu'avec une seule des deux parties, il se montrait bien sûr de son pronostic. Ça voulait dire qu'il comptait uniquement sur la détermination du leader, et c'était assez étonnant quand on connaissait Hisoka. Il n'avait pas pour habitude de prendre ce genre de trucs autant à cœur, alors comment Hideki savait-il à quel point il voulait Ikuto ? Une chose était sure, ça n'était pas inscrit sur son visage.

__ "..." _____________________________________

Un besoin de confidences ? [Hideki] Hisokasigna3

« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideki, Civil - Chroniqueuz'

Hideki

Humeur : Festive =P

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeLun 16 Aoû - 15:49

    Lorsqu’il eut terminé de parler, Hideki remarqua bien le léger sourire qu’afficha le tatoué. Ce dernier n’était pas très expressif – une phrase que l’on peut considérer comme un euphémisme – et par conséquent, la moindre variation de sa physionomie était plus visible.

      « On va en parler à personne, éclate-toi. » confirma le Mizuiro.

    Déjà, Hideki était en train d’essayer de calculer combien de fric il pourrait obtenir avec ce pari. Notamment, qui en serait la cible ? Par précaution, l’adolescent exclut les participants de la fameuse soirée, qui pouvaient se douter de quelque chose. Mais à part ça… Qui pourrait bien se douter d’une telle affaire ? Personne. A moins d’être extralucide ou un truc du genre. Et encore.

      « … Mais tiens-moi au courant des rumeurs, ça peut être intéressant. » poursuivit Hisoka.

    Evidemment. Un instant, Hideki se demanda quelle pourrait bien être la réaction de l’autre partie – c’est-à-dire Ikuto Tsukiyomi - en apprenant que quelqu’un avait lancé un pari sur un couple entre lui et Hisoka… en particulier, bien sûr, parce que c’était plus ou moins vrai. Ou qu’en tout cas, il y avait des chances pour que ça se réalise.

      « … Juste une chose : comment peux-tu être sûr qu'on finira ensemble ? » demanda adolescent blond.

    La clé de tout, car il ne servirait à rien de lancer ce pari si ce pronostic ne se réalisait pas. Bien sûr, Hideki se réservait une marge d’erreur : il n’allait pas non plus parier trop gros là-dessus, on ne sait jamais. Comme ça il n’y perdrait pas trop si les deux concernés jouaient – de son point de vue – les imbéciles. Après tout, s’ils s’aiment, on s’en fout du reste.

      « Il y a plusieurs points » commença le blond cendré après avoir rassemblé ses idées. « Je pars du principe que si t’es déterminé à l’avoir, tu l’auras. Bien sûr, pas moyen de savoir en te regardant si c’est le cas – mais j’ai l’habitude. Alors, déjà… tu as dit que tu l’aimais, et que lui aussi. Mais ça peut être une passade, un truc comme ça – même si j’en doute. Mais tu m’as énuméré toutes les raisons qui vous empêchaient d’être ensemble – tu les vois vraiment comme des obstacles, donc ça veut dire que tu tiens à les surmonter. D’autre part, si en fait tu l’apprécie juste parce qu’il est bon au lit, tu ne m’en aurais pas forcément parlé. Rien que le fait que tu te confies là-dessus est un bon indicateur, je pense. Et puis… la façon dont tu as présenté la chose, je crois… « un truc passionnant », « tu vas trouver ça marrant » et « T’as le droit de te foutre de moi »… ça fait, je sais pas… sérieux. Par conséquent, je pense que tu le veux vraiment… et donc, que tu l’auras. CQFD »

    L'argumentation d'Hideki était parfois un peu curieuse, comme le fait qu'il trouvait un ensemble de termes "sérieux" alors qu'ils paraissaient au contraire inviter à la plaisanterie. En fait, son jugement était bien plus basé sur l'instinct que sur une réfléxion poussée. Il agissait un peu comme un aveugle qui à force de percuter des arbres finit par apprendre à les éviter - et donc à trouver le bon chemin. C'est ainsi que, parfois, il tombait juste, et à d'autre moment il fonçait tête baissée dans un mur. Hideki n'avait qu'une connaissance très limitée en psychologie et absolument aucun talent là-dedans - c'est ce qu'il disait quand on lui posait la question. Mais à force d'expérimenter - et d'échouer - il parvenait à obtenir quelques réussites. Et, bien sûr, cela fonctionnait surtout avec ceux qu'il connaissait bien. Pour la simple raison qu'il avait eu plus d'occasions : il avait raté son coup plus de fois, et était donc plus précis. Une drôle de logique, mais qui fonctionnait quand même. En fait, Hideki aurait probablement pu résumer sa tirade en trois mots : expérience, spéculation et instinct. Mais comme l'adolescent parlait souvent avant d'avoir terminé de réfléchir et qu'il n'était jamais avare sur le nombre de mots qu'il délivrait à la minute, il s'était lancée dans une longue explication. Une explication qui, lorsqu'on connaissait un peu le personnage, devenait assez drôle : Hideki n'était pas du genre à s'interroger sur le pourquoi du comment; mais plutôt à improviser en permanence sans s'en préoccuper plus que ça.

      « Mais bon, je peux me tromper, je suis pas très doué en psychologie » reprit le lycéen en haussant les épaules, désinvolte. « Et, dans ce cas, j'ai un autre argument : si tu te mets avec Tsukiyomi et que je gagne mon pari, je te file 20% des bénéfices... »

    Quand on y arrive pas avec l'affectif, autant tenter le côté pécunier. D'accord, pour autant qu'Hideki le savait, Hisoka n'avait pas de problèmes d'argent - mais il ne serait probablement pas contre un petit bonus. Non ? En tout cas, le blond cendré estimait qu'il pouvait toujours essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

Hisoka

Humeur : Intrigué

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeLun 16 Aoû - 17:07

    L'argumentation d'Hideki élargit - très peu, mais suffisamment pour que ce soit remarquable - le sourire du Mizuiro. Pour une fois, il avait entièrement raison. Il était bien le seul à déceler du sérieux dans une phrase du genre « T’as le droit de te foutre de moi » mais c'était bel et bien le cas. Le fait qu'Hisoka est prononcé cette phrase montrait qu'il était parfaitement sérieux. Quand on le connaissait, on savait qu'il ne prononçait pas de paroles superflues, et cette phrase aurait été superflue si elle ne faisait pas partie de son récit. Le fait qu'il dise clairement à Hideki qu'il pouvait se moquer de ce qu'il ressentait suffisait à montrer que ses sentiments pour Ikuto étaient bien réels. Comme Hideki le connaissait bien, il avait dû ressentir la chose, cependant sans avoir analysé ses paroles en profondeur. L'analyse, c'était le truc d'Hisoka. Au contraire, son ami marchait plus à l'instinct, ce qui en faisait des êtres complémentaires. On pouvait définir leur amitié ainsi, d'ailleurs : ils étaient complémentaires.

    — Et, dans ce cas, j'ai un autre argument : si tu te mets avec Tsukiyomi et que je gagne mon pari, je te file 20% des bénéfices...

    Encore une fois, c'était du Hideki tout craché. Il y tenait, à son pari ! Et Hisoka était certain que ce n'était pas seulement pour l'argent, mais surtout pour la distraction que ça lui apporterait d'être pris pour un fou lorsqu'il lancerait le pari. Et de voir les visages de ceux qui avaient parié lorsqu'il gagnerait. Parce qu'Hisoka aurait Ikuto, il en était désormais convaincu. Ce n'était pas les vingt pour cent de bénéfices qui avaient fait pencher la balance, c'était juste qu'Hideki lui avait fait prendre conscience d'une chose : il pouvait obtenir ce qu'il voulait de Tsukiyomi, si il faisait preuve d'assez de motivation. Enfin, il ne crachait pas sur l'argent - il était loin d'être en difficulté mais il n'allait pas se priver non plus.

    — Ça marche.

    L'espace d'un instant, Hisoka eut l'étrange impression de se sentir observé. C'était ridicule, il était dans sa chambre et seul Hideki s'y trouvait. Il ne put s'empêcher de jeter un coup d'œil à la porte, qui était close et suffisamment hermétique pour qu'on ne puisse pas voir ou écouter ce qu'il se passait dans la pièce. Bref, le leader se raisonna et l'impression se dissipa. Il n'empêche qu'il décida de changer légèrement de sujet, et d'arrêter de parler de lui. De toute façon, il avait déjà dit l'essentiel, il n'avait rien d'autre d'utile à ajouter.

    — Si tu veux parier sur un autre couple, va parler un peu à Hibari, ça pourrait se révéler intéressant.

    En fait, il en savait peu sur la relation qu'entretenait Hibari avec Reita. Les deux Mizuiro's ne s'étaient pas parlé récemment, du coup les informations dont il disposait était limité. Mais il se doutait bien qu'il y avait anguille sous roche, et depuis il observait attentivement les deux adolescents - quand il n'était pas concentré sur son cher Ikuto. Bref, il ne pensait pas faire fausse route en envoyant Hideki creuser de ce côté là.

__ "..." _____________________________________

Un besoin de confidences ? [Hideki] Hisokasigna3

« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideki, Civil - Chroniqueuz'

Hideki

Humeur : Festive =P

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeLun 16 Aoû - 18:15

    Encore une fois, Hideki remarqua la modification dans l'expression du Mizuiro. Pour lui, c'était comme une confirmation du fait qu'il était tombé juste. Ce qui, bien évidemment, ne pouvait que lui faire plaisir. L'adolescent avait déjà commis de sacrées erreurs en y allant au jugé comme il le faisait. Et, parfois, ces erreurs pouvaient être difficiles à réparer, ensuite. De plus, l'orgueil personnel de tout un chacun apprécie toujours la réussite, quelle qu'elle soit.

      « Ça marche. » approuva Hisoka.

    Hideki lui sourit à nouveau, ravit de cette magnifique occasion. En effet, il allait pouvoir gagner facilement de l'argent ET s'amuser comme un fou. La seconde partie était plus importante que la première, mais cette dernière n'était pour autant pas négligeable. Hideki était très loin de son foyer et devait donc économiser son argent de poche, car il ne pouvait pas être régulièrement réapprovisionné. Et bien sûr, le blond cendré n'était pas du genre à regarder ses dépenses. Par conséquent, il se retrouvait souvent à sec. Alors cet argent serait vraiment le bienvenu. Hideki pensait d'ailleurs commencer avec une cote de 20 contre 1, qu'il espérait monter à 30, voire même 40... En outre, à présent qu'Hisoka venait de confirmer qu'il ferait tout pour avoir son Tsukiyomi, Hideki était absolument certain de gagner le pari en question. Cela ne faisait pas l'ombre d'un doute. Même si un doute, qui est invisible et immatériel, ne peut pas avoir d'ombre... Mais c'est une autre histoire. En tout cas, Hideki songea qu'il pouvait toujours compter sur son compagnon de chambre pour trouver un truc distrayant à faire. Ce n'était pas la première fois qu'il le tirait de l'ennui.

      « Si tu veux parier sur un autre couple, va parler un peu à Hibari, ça pourrait se révéler intéressant. » l'informa le tatoué.

    Cette fois-ci, Hideki s'orna d'un magnifique sourire de requin - le requin qui vient d'apercevoir un baigneur insouciant. L'adolescent était bien sûr ravi d'avoir une nouvelle proie - ou un nouvel os à ronger, au choix. Si effectivement Hibari était sur le point de former un couple aussi improbable que celui sur lequel il prévoyait déjà de parier... Ce serait vraiment génial. Sauf qu'il vaudrait mieux que les révélations n'aient pas lieu en même temps, qu'il puisse admirer les têtes stupéfaites et déçues des parieurs perdants... Oui, sauf que si Hideki avait raison sur un premier couple impossible, les autres lycéens seraient peut-être plus enclins à le croire sur un autre couple irréalisable... Et donc les paris grimperaient moins haut... Alors, peut-être vallait-il mieux les lancer en même temps et essayer de faire coïncider les révélations... Hideki se rapella alors qu'il ne savait pas qui était peut-être engagé avec Hibari. Merde. Bah, il n'aurait qu'à cuisiner ce dernier... Hibari laisserait bien échapper une information à un moment ou à un autre... Sauf qu'en y songeant, si Hisoka l'envoyait chercher par-là, c'est probablement qu'il était lui-même au courant de cet fait capital. Et Hisoka, lui, il l'avait sous la main...

      « Hibari, hein ? Et avec qui ? Ne le nie pas, je sais que tu le sais et tu sais que je sais que tu le sais... » attaqua Hideki.

    L'adolescent était très décidé à savoir qui, précisément, Hibari avait en vue. Ce serait avoir une longueur d'avance lorsqu'il irait lui parler. Il s'imaginait déjà en train d'essayer de lui tirer les vers du nez. En connaissant déjà la couleur des vers. Enfin... en connaissant déjà le nom du concerné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

Hisoka

Humeur : Intrigué

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeLun 16 Aoû - 23:18

    Un sourire de prédateur s'était dessiné sur les lèvres d'Hideki. Il avait déjà l'air de s'imaginer les paris qu'il pourrait faire avec toutes ces informations. Et ça semblait lui plaire. Enfin dans l'immédiat, il ne savait même pas avec qui Hibari était sensé se mettre en couple, donc Hisoka voyait difficilement comment il pourrait faire ses pronostics... Enfin, le plus jeune n'allait pas tarder à poser la question, une fois qu'il serait redescendu sur Terre. Voilà.

    — Hibari, hein ? Et avec qui ? Ne le nie pas, je sais que tu le sais et tu sais que je sais que tu le sais...

    Hisoka fut quelque peu amusé de sa réaction. Il lui posait la question comme si c'était une information qui allait changer le monde, un truc d'importance capitale. Il paraissait brûler d'impatience, ce qui donna envie au leader de le faire mariner encore un peu.

    — Hum...

    Le "avec Kurôkami Reita" se faisait attendre. Hisoka en profitait pour se rappeler ce qui lui avait mis la puce à l'oreille. Peut-être la soirée, pour commencer. Ce moment ou les deux avaient semblé complètement choqués, le leader y avait pas mal repensé - encore une fois, quand il ne se torturait pas l'esprit à tenter de comprendre Ikuto. Il en avait conclu que le loup avait eu une vision... Vision qui le concernait, ainsi qu'Hibari. Et ce dernier, du fait de son pouvoir, avait ressentit la même chose que le Kuroi et en avait aperçu la raison. Ce qu'il y avait eu clairement dans cette vision, Hisoka ne pouvait pas le savoir, mais il était aisé de faire des suppositions.
    Ensuite, il avait remarqué que Kurôkami faisait tout son possible pour éviter Hibari ; un peu de la même manière qu'Ikuto l'évitait lui. Il n'avait pu que souligner le parallélisme entre les deux situations. D'ailleurs, il faudrait qu'il ait une discussion avec son ami à ce sujet, si ils étaient réellement dans la même merde situation. Ils pourraient peut-être se soutenir... Sous le regard moqueur d'Hideki. Qui attendait toujours sa réponse, tiens. Il était peut-être temps d'arrêter de le faire patienter...

    — Kurôkami Reita. Mais je ne fais que des suppositions.

    Des suppositions venant de lui étaient presque des certitudes, mais tout de même. Il fallait qu'il garde une marge d'erreur, parce qu'entre ces deux-là, tout devait être aussi compliqué qu'entre lui et Ikuto. Alors rien n'était gagné, ni le fait qu'ils finissent ensemble et ni le pari d'Hideki, du coup. Mais si tout se finissait comme prévu, l'adolescent au bandana aurait gagné un paquet de fric. Et l'alliance Kuroi/Mizuiro serait plus concrète que jamais. Qui aurait cru qu'une simple soirée organisée à cause d'une erreur de sa part allait déclencher tout ça ? Certainement personne. Et pourtant, Hisoka était bel et bien sous le charme d'un Kuroi qui passait plus de temps dans le coma que réveillé, et qui paraissait trainer un lourd passé derrière lui. Parfois, il se passait vraiment des trucs inexplicables.

__ "..." _____________________________________

Un besoin de confidences ? [Hideki] Hisokasigna3

« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideki, Civil - Chroniqueuz'

Hideki

Humeur : Festive =P

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeMar 17 Aoû - 17:01

    Oui, Hideki devait savoir sur qui Hibari avait des vues. C'était primordial. En connaissant cette information, il pourrait se renseigner sur le sujet avant d'aborder Hibari. Et par conséquent, prendre un malin plaisir à glisser des insinuations un peu partout, soit-disant "par hasard". Hideki avait déjà une flopée d'idées possibles en têtes, et ne savait pas vraiment laquelle il choisirait face à l'adolescent.

      « Hum... » dit Hisoka pour toute réponse audible.

    Ce qui, bien entendu, frustra énormément le blond cendré. Hideki comprit rapidement qu'Hisoka avait deviné qu'il était très impatient d'apprendre cette information. Forcément, avec la formidable capacité d'analyse qu'il possédait - et la tout aussi formidable incapacité d'Hideki à ne pas laisser filtrer ses émotions. Et merde. Il n'avait plus qu'à prendre son mal en patience. A tous les coups, Hisoka allait prendre son temps pour parler - ou se faire prier. Hideki préférait d'ailleurs la deuxième solution, au moins il connaissait quelques leviers sur lesquels appuyer, pour le faire parler. Et c'était amusant, d'essayer de faire parler quelqu'un plus ou moins contre son gré. Alors qu'à l'inverse, si Hisoka choisissait de seulement le faire poireauter, Hideki n'aurait pas grand-chose à faire. Il lui faudrait simplement attendre que le Mizuiro se décide. Une attente insupportable, intorérable, inhumaine qu'il ne pourrait jamais soutenir ! Une véritable horreur, en somme. Malheureusement pour le le lycéen en seconde, le lycéen en première semblait bel et bien avoir choisi cette dernière option. Hideki attendit avec calme pendant une petite minute puis commença à froncer les sourcils. Ses yeux, rivés sur Hisoka, étaient devenus brûlants à force de concentration - Hideki s'essayait sans aucun succès à la télépathie persuasive, en répétant et répétant mentalement avec force : " Tu-vas-me-dire-de-qui-il-s'agit-tu-vas-me-dire-de-qui-il-s'agit". Une goutte de sueur apparut même sur la tempe de l'adolescent - preuve de l'intensité de ses efforts. Mâchoires serrées, il continuait de fixer Hisoka, avec une telle application et une telle force qu'il aurait pu faire un trou dans le mur - celui qui était derrière Hisoka, bien sûr. Malheureusement, ce manège ne servit strictement à rien. Et celui qui le pratiquait dû se résoudre à attendre la coopération de son compagnon de chambre.

      « Kurôkami Reita. Mais je ne fais que des suppositions. » finit par lâcher le plus vieux.


    Kurôkami... Ouais, Hideki situait à peu près. D'après les caractères, ouais c'était assez peu plausible, comme couple, il faut l'avouer. Un chien - ou un loup ? En tout cas, on le comparait avec un canidé - fou et sanguinaire avec quelqu'un de calme et plutôt réservé ? Bien sûr, Hideki passa complètement à côté du fait qu'il s'agissait d'un Kuroi et d'un Mizuiro. Et que, de plus, le Kuroi était réputé pour ne pas apprécier les Mizuiros. Naaan... tout ça n'avait pas la moindre importance, à ses yeux. En fait, il est fort probable qu'il l'ait même complètement oublié deux secondes après l'avoir appris.

      « Effectivement, dans le genre couple impossible c'est pas mal.» approuva Hideki. «Juste une question... dans votre cas, vous vous aimez réciproquement donc il n'y a plus qu'à surmonter tous les petits détails agaçants. Mais pour eux, tu es sûr que leurs sentiments sont bien là et réciproques ? Ils te l'ont dit ou tu l'as deviné ? »

    Après tout, il était plus simple de s'y retrouver dans le cas Hisoka/Ikuto, puisqu'ils savaient tous les deux qu'ils étaient amoureux, et qu'en plus... bah, si Hisoka savait qu'Ikuto était amoureux de lui, ils s'étaient très probablement déclarés. Il ne restait donc plus que "tous les petits détails agaçants" à régler. C'est-à-dire la différence de clans, de caractères, leurs passés respectifs, leur histoire commune... Rien de trop contraignant quoi... En revanche, dans le cas Hibari/Reita, ils ne savaient peut-être pas eux-mêmes qu'ils étaient amoureux, pour autant qu'Hideki pourvait le savoir. Pour réussir à les mettre ensemble et donc gagner le futur pari numéro deux, il faudrait alors qu'il les y incite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

Hisoka

Humeur : Intrigué

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeMar 17 Aoû - 19:57

    — [...] Mais pour eux, tu es sûr que leurs sentiments sont bien là et réciproques ? Ils te l'ont dit ou tu l'as deviné ?

    Ça... Hisoka n'était convaincu de rien. Il avait tout déduit d'une vision éventuelle de Reita, mais si la vision concernait effectivement le futur couple, il était certains que ces deux-là finiraient ensemble. Il en savait peu sur le don de Kurôkami, mais certaines choses semblaient immuables. Donc si dans sa vision, il était en couple avec Hibari, c'est que ça arriverait un jour ou l'autre.

    En revanche, il ne savait même pas si Hideki était au courant que certains jeunes avait un don. En tout cas, Hisoka ne lui avait jamais parlé du sien. Ça aurait été susceptible de beaucoup intéresser le plus jeune, seulement le leader ne tenait pas à ébruiter la chose... Et pour ébruiter une rumeur, rien de tel qu'en parler à Hideki. Donc, il s'était abstenu. Du coup il ne se voyait pas vraiment lui expliquer qu'il tenait ses suppositions d'une vision dont il ne connaissait même pas le contenu.

    — Aucune idée pour leurs sentiments respectifs. Mais ils finiront ensemble, d'après ce que j'ai deviné. Encore une fois tu seras certainement mieux renseigné par Hibari lui-même.

    Hisoka avait un peu de mal à s'imaginer son bras droit amoureux. Étrangement, Kurôkami Reita amoureux de son meilleur ami était quelque chose qui l'étonnait moins. Mais quand on savait que Tsukiyomi avait des sentiments pour lui et que c'était réciproque, plus rien n'était censé nous étonner... Les rumeurs iraient bon train lorsque l'adolescent au bandana aurait lancé les paris. Le Mizuiro s'imaginait déjà le journal du lycée s'en donnant à cœur joie... Car oui, à Shizuka, on adorait les potins. Les civils étant beaucoup moins occupés que les membres de Clans, ils se distrayaient comme ils pouvaient.

    Hisoka avait toujours une oreille qui trainait, pour suivre les conversations des gens non loin de lui ; ces prochains jours, il devrait redoubler d'attention, ça pourrait être intéressant de voir ce que tous les adolescents pensaient de la situation. Surtout les Kuroi's en fait, si ceux-ci venaient à entendre les rumeurs - il fallait avouer qu'en général, ils accordaient très peu d'intérêt à ce qui les entouraient, donc les potins amoureux... Mais ils devraient bien tendre l'oreille en entendant le nom de leur cher leader provisoire.

__ "..." _____________________________________

Un besoin de confidences ? [Hideki] Hisokasigna3

« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideki, Civil - Chroniqueuz'

Hideki

Humeur : Festive =P

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitimeMer 18 Aoû - 11:36

    L'idéal aurait été une confidence, mais Hideki doutait que Reita ait pu avoir l'idée de se confier au Mizuiro - même à l'adolescent blond cendré, ça semblait assez bizarre. Quant à Hibari, ce n'était pas non plus un maniaque de la confidence. Sinon, Hisoka aurait pu surprendre les deux futurs tourtereaux dans une situation embarrassante, mais ce n'était pas suffisant pour porter des affirmations. Plus simplement, le blond-roux aux yeux bleus pouvait l'avoir déduit de petits détails par-ci par-là...

      « Aucune idée pour leurs sentiments respectifs. Mais ils finiront ensemble, d'après ce que j'ai deviné. » répondit le plus vieux.

    Chez une autre personne, Hideki aurait probablement pensé qu'en fait, elle n'en savait rien. Il aurait dit qu'elle prenait sans doute ses rêves pour la réalité. Mais la capacité d'Hisoka à « deviner » juste était presque légendaire et Hideki avait appris à lui faire confiance là-dessus. Il n'avait pas son pareil pour analyser et cerner les autres. Par conséquent, s'il pensait qu'Hibari et Reita finiraient ensemble, il y avait de fortes chances que cela se produise réellement. Et puis, pour affirmer une telle chose sans pour autant avoir eu vent de confidences ou autre, Hisoka devait avoir en main des éléments que lui-même ignorait. Et s'il ne lui en avait pas fait part, c'est probablement parce qu'il ne le pouvait pas : peut-être un secret bien défendu, ou une promesse. Alors, Hideki croyait son compagnon de chambrée quand celui-ci affirmait qu'Hibari et Reita allaient finir ensemble.

      « Encore une fois tu seras certainement mieux renseigné par Hibari lui-même. » poursuivit Hisoka.

    Hideki comptait bien lui rendre une visite très prochainement. Peut-être même tout de suite. L'adolescent consulta brièvement l'heure. Il constata qu'il aurait largement le temps d'aller faire un petit tour du côté du pavillon Akasen. Le sourire machiavélique du blond cendré, couplé au fait qu'il était aisé de comprendre à quoi il pensait en le regardant, permettait à Hisoka de savoir facilement les intentions d'Hideki. Celui-ci se leva, songeant qu'il lui faudrait passer prendre de l'alcool. En effet, il serait plus difficile d'obtenir les informations désirées de la part d'Hibari qu'avec Hisoka. Alors, il faudrait bien quelque chose pour l'amadouer. Que pourrait-il bien prendre ? Selon Hideki, on pouvait considérer cela comme une grande occasion. Donc, il prendrait de la vodka noire.

      « Tu as tout à fait raison. J'y vais tout de suite ! » lança-t-il à Hisoka.

    Et, effectivement, l'adolescent ne perdit pas une minute de plus. Sans même prendre la peine d'emporter quelques affaires - de toute façon, il avait l'essentiel dans ses diverses poches : avec son jean et son sweat, il n'en manquait pas - et se précipita sur la porte de la chambre. Après avoir adressé un dernier « A tout à l'heure » à Hisoka, il sortit en courant, une lueur déterminée dans le regard. Eh oui, même après une journée de cours, il trouvait encore l'énergie nécessaire pour démarrer au quart de tour sur un sujet intéressant... Hideki traversa la couloir en quatrième vitesse, descendit les escaliers en sautant trois marches à chaque foulée et finit par sortir de l'enceinte du lycée lui-même. Direction : Hibari Akasen !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé,

Un besoin de confidences ? [Hideki] _
MessageSujet: Re: Un besoin de confidences ? [Hideki] Un besoin de confidences ? [Hideki] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Un besoin de confidences ? [Hideki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aile Nord - Zone dortoire :: 2nd étage - Dortoir des garçons :: Hisoka et Hideki-
Sauter vers:

Nos logos   Demandes