Vous êtes en retard, Invité, une heure de colle !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

L'Histoire des Clans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ikuto, Admin - KuroiAdmin - Kuroi

avatar

Humeur : Blasée

MessageSujet: L'Histoire des Clans Mer 30 Juin - 18:01

    Les Akai's :

    Juste après la tragédie des Cinquante, les jeunes du Sud se sont séparés en deux groupes bien distincts. Il y avait ceux qui voulais protéger à tous prix le Sud et ceux qui voulaient absolument saccager le reste de la ville. Ils sont donc fait deux équipes. Ayant plutôt le sang chaud, ils ont foncé tête baissée quand ils ont entendu parler le l'hécatombe Est/Ouest. Ils ont tenté de saccager encore plus l'Ouest, puis le Nord, mais s'y sont cogné les dents...


    Bien sûr, leur but n'était pas très louable. Mais ils s'en foutaient un peu. Après tout, ils avaient entendu dire que les jeunes de l'Ouest étaient des bêtes sauvages enragée. Si la tragédie des Clinquantes, c'était eux ? C'était tout à fait possible. Et bien ils en auraient le cœur net. Un sourire un peu vicieux sur les lèvres, ils marchaient du Sud à l'Ouest. Les Orientaux se concentraient sur l'Est de leur domaine, ils ne les verraient pas arriver.

    Le premier jour fut couronné de succès. Leur section avait surtout brûlé les maisons de riches du quartier, et saigné quelques jeunes sur leur passages. Ici, il n'y avait pas encore de Clan. Ils agissaient n'importe comment.

    Le lendemain, personne ne revint dans le Sud de la ville. Ils étaient tous morts, sauvagement assassinés par des chien enragés.




    Les Kuroi's les ont exterminé. Résultat, il ne restait plus que les "protecteurs". Un peu effrayés, ils se sont bien battus contre les envahisseurs Mizuiro's et surtout Shiori's. Ils ont bien voulu laver l'affront qui leur avait été fait à l'Ouest, mais leur expédition punitive fut massacrée par les Kuroi's avant même d'arriver. Depuis, ils se méfient tout particulièrement du Clan de l'Ouest. L'ancien leader Akai est mort dans un combat contre un Shiori. Il a désigné Megumi comme son héritière, ce qui fait qu'elle est arrivée tard au pouvoir. Le reste s'est passé comme dans une famille royale, un rien plus expéditif quand même.



    Les Mizuiro's :

    Après la tragédie des Cinquante, tout l'Est s'est tourné vers Hisoka. Le Clan Mizuiro s'est crée avant la guerre. Hisoka voulait maintenir la paix, et pour ça il a voulu parler avec les jeunes de l'Ouest. Ils étaient les seuls à ne pas avoir fondé de Clan, sûrement parce qu'ils ne souhaitaient pas non plus la guerre. Grave erreur. A peine arrivé chez eux, Hisoka a dut faire face à des meutes enragées qui se jetaient sur eux. Mais pourquoi ? Aucune raison n'expliquait le geste des jeunes de l'Ouest. Quand ils tuèrent sauvagement l'un des leurs, les Mizuiro's répliquèrent avec violence. Ils écrasaient l'Ouest, et pourtant celui-ci continuait d'attaquer.

    Leur force et leur acharnement étaient inouïs. Mais pourquoi continuaient-ils d'attaquer alors que les Mizuiro's les achevaient toujours rapidement ? Ils n'étaient pas organisés, les abattre était facile. Mais ils parvenaient toujours à emporter des Mizuiro's avec eux. Comme si leurs vies leur importaient moins que de supprimer celles des adversaires. Pourquoi ? Les Mizuiro's étaient profondément philanthropes, et un tel spectacle les désolait. Ils se souvenaient tous très bien d'un jour en particulier où ils avaient marché sur les cadavres des jeunes de l'Ouest. L'un d'eux, toujours vivant, aurait put s'en tirer s'il n'avait pas bougé. Le moindre mouvement le vidait de son sang. Pourtant il avait attendu qu'un Mizuiro passe près de lui pour s'y agripper fermement. Il l'avait fixé avec toute sa haine, et dans son dernier sursaut de vie, avait plongé ses crocs dans la chaire humaine. Sans le lâcher du regard. Il était mort d'anémie, mais son corps restait crispé, sa mâchoire serrée. Comment ? Pourquoi ? D'où tiraient-ils une haine si profonde, si violente ? Surtout contre les Mizuiro's ?

    L'Est était profondément bouleversé par les évènements. Voir ce genre de chose les choquait, mais ils ne pouvaient plus s'arrêter. C'est alors que l'Ouest s'est uni sous un même drapeau noir, pour donner naissance aux Kuroi's. Alors la situation s'est inversée radicalement et les Mizuiro's se sont retrouvés à la place des génocidés. Ils se sont retirés, laissant les ruines de l'Ouest aux Kuroi's et à leur rage.


    Les Kuroi's :

    Les jeunes de l'Ouest ont perdu la tête après la mort des Cinquante. Ils se sont mis à tuer tout ce qui bougeait, civils exclus. Animaux errant, policiers... ils ne faisaient pas de pitié. Et puis les Mizuiro's sont arrivés... Ils voulaient parler. Rien à foutre. Ils les ont attaqués, comme les autres. Ils voulaient les tuer. Peu importait le prix. Mais ils se sont fait massacrer.

    Il était mort. Comme tant d'autres. Dans l'Ouest de la ville, les jeunes, enragés, en attaquaient frénétiquement d'autre, les Mizuiro's, avec une violence inouïe. Mais les Mizuiro's étaient très soudés, ce n'était pas leur cas. A la base, ceux de l'Est n'étaient pas hostiles. Mais le poison de la rage c'était déjà répandu ici, à l'Ouest, et ils voulaient voir couler le sang ennemi. Ils voulaient l'avoir sur les mains, sur le visage, ils voulaient se rouler dans son rouge écœurant. Ainsi, ils le savaient d'instinct, ils apaiserait leur souffrance. Ils entendaient les cris des morts, ils sentaient la douleur des leurs. Ils avaient mal, et tuer les soulageait.Mais ils n'étaient pas aussi unis. Ils se faisaient tous saigner. Pourtant, leur sang appelait du sang. Leur haine appelait la mort. Leur conscience tournait en boucle : "vengeance, vengeance, vengeance". Alors ils se jetaient en attaques-suicides sur le Clan de l'Est. Comme des hirondelles à pleine vitesse contre un mur. Ils étaient enragés. Mais ça ne servait à rien.

    C'est à ce moment là que Tsukiyomi Ikuto est apparut. Il a contraint par la force tout l'Ouest à suivre ses ordres et il les a fait génocider les Mizuiro's. Grâce à lui, ils se sont unis et ont créer les Kuroi's. Puis, il s'est retiré de la tête et Kaido Shin est apparut. Il a pris les reines et Ikuto est devenu son bras droit. Presque personne n'a protesté. Shin a sut les mener vers d'autres victoires, aussi ils l'ont presque tous accepté.



    Les Shiori's :

    A la base, les Shiori's n'étaient pas dirigés par Sôma. Il a organisé un coup d'état en pleine guerre contre les Akai's partis en croisade chez eux et les a laminé. Après quoi il les a envoyé chez les Mizuiro's et les tout fraichement créés Kuroi's. Et là, ça ne s'est pas du tout passé comme il le prévoyait. A l'Ouest, la furie des Kuroi's était canalisée et utilisée comme une arme par leur leader. A l'Est, les Mizuiro's ne se laissaient pas plus faire non plus. Résultat, parce que Sôma se fichait de ses troupes, les Shiori's ont connu une hécatombe. Les survivants se sont retournés contre leur leader. L'ennui, c'était que si Sôma perdait le Clan, il n'était plus rien. Il a alors entrepris de regagner leur respect. Seul, il a traversé la ville pour arriver chez les Akai's. Il a massacrer tous ceux qui se sont dressés face à lui, non sans l'aide de quelques barres de fer, puis il a tué et décapité le leader austral avant de rapporter sa tête en trophée. Confus, impressionnés par l'exploit, les Shiori's se sont scindés en deux groupes : ceux qui refusaient catégoriquement de suivre les ordres, redoutant un nouveau massacre; et ceux qui se permettaient des libertés mais qui laissait Sôma les utiliser comme chair à canon.

    S'ils voulaient la victoire, ils n'avaient pas d'autre solution. Personne ne les conduirait comme Sôma. Il était le seul à pouvoir leur offrir ce qu'ils demandaient : de beaux combats, bien barbares, bien sanglants, mais surtout, la victoire. Il les utilisait. Mais dans le fond, n'avait-il pas raison ? Si c'était lui qui avait des problèmes, personne ne se bougerait pour l'aider. Il le savait. Chez les Shiori's, c'était la loi du plus fort. Sôma était le plus fort, le pouvoir lui revenait de plein droit. Ils ne voulaient pas risquer de finir comme les Akai's, à s'effondrer sur eux-même si leur leader était tué et humilié. Le plus fort le remplacerait.

    Non, pas du tout ! Si Sôma gardait la tête, ils fonceraient dans le mur ! Il fallait le faire tomber de son trône le plus vite possible ! Ou les Shiori's se retrouveraient réduits à néant. Bien sûr, il voulaient se battre, sentir la peur chez les adversaires, les écraser. Mais jusque là, c'était eux, ceux sur lesquels on avait marché !


    Après plusieurs tentatives de coup d'état contre lui, Sôma en eut marre et organisa une chasse aux sorcières : tous ceux qui ne serait-ce que parlaient de sa chute du Clan de retrouvaient crucifiés aux grillages et exposés aux vues de tous. Ainsi, faute de regagner leur confiance, il eut la paix. Depuis, les Shiori's ne sont plus tellement actifs. Sôma endigue les révélions à grand renfort de tueries abominables, il n'a pas que ça à faire d'attaquer d'autres Clans pour le moment.



__ "..." _____________________________________


« C'est quoi, ce tas de viande, là bas ? »
« Le dernier dissident, pourquoi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shizuka.exprimetoi.net

L'Histoire des Clans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Reglement & Principe-
Sauter vers:

Nos logos   Demandes