Vous êtes en retard, Invité, une heure de colle !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

avatar

Humeur : Intrigué

MessageSujet: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari] Lun 28 Juin - 18:32

    Hisoka était accoudé à la rambarde du pont, le regard dans le vague. Se remémorant les drames qui avaient eu lieu ici, se rappelant ce qui scellait à jamais son destin à celui des autres leaders. Ça ne lui ressemblait pas de faire dans le mélodramatique. Mais il fallait dire que ce vieux pont dégageait une aura bien sombre, que même le premier abruti venant pourrait ressentir. Alors pour quelqu'un qui savait, c'était encore pire.
    La scène aurait pu être tiré d'un film. Hisoka appuyé contre la rambarde, l'air nostalgique, le vent s'infiltrant dans ses cheveux teints, soulevant sa veste noire (pour une fois qu'il pensait à en prendre une...). Un vrai cliché.
    Il était toujours perdu dans ses pensées lorsqu'il entendit quelqu'un arriver. Enfin, il le sentit plus qu'il ne l'entendit. Il s'arracha à sa contemplation pour tourner le regard dans la direction des bruits de pas, qu'il entendait de plus en plus nettement. Il reconnut alors Tsukiyomi Ikuto (décidément, ils allaient vraiment finir par devenir potes !) accompagné d'un autre Kuroi qu'il ne reconnut pas immédiatement. Lorsqu'ils furent un peu plus près, il vit que c'était Kurôkami Reita, un terminale qui avait la particularité d'être borgne. Hisoka n'avait jamais eu de réel contact avec lui, mais il lui semblait que celui-ci ne s'entendait pas vraiment avec Kaido Shin, ni avec les autres clans d'ailleurs. Kaido Shin... Il était toujours perdu dans la nature, malgré les efforts des Kuroi's et des Mizuiro's pour le retrouver.
    L'adolescent s'adossa à nouveau contre la rambarde, sauf que cette fois-ci il ne contemplait plus le paysage mais les deux arrivants. Ça ne le dérangeait pas tellement de les voir en fait, ça aurait pu être pire. Il voulait seulement éviter de parler du problème Kaido Shin. Même lui commençait à perdre son calme, ça faisait maintenant une semaine que le leader s'était évaporé et l'affaire commençait à lui peser. Il laissa échapper un soupir, pendant que les deux autres étaient encore assez loin pour ne pas le remarquer, puis il attendit qu'ils arrivent. De toute façon, ils se dirigeaient presque droit vers lui.
    Lorsqu'ils furent à porté de voix, il les salua simplement.

    — Salut.

    Il ne s'attarda pas sur Ikuto, mais détailla plus attentivement Kurôkami Reita. Une tignasse blonde, et son unique œil était bleu. Il avait au moins l'air aussi japonais que lui... Le leader se demanda si c'était sa couleur ordinaire ou si il s'était teint les cheveux, et si il avait une lentille colorée. Son maintient laissait penser que c'était quelqu'un de fier. Pas un mec qu'on soumettait facilement. Voilà pour l'analyse éclair.

__ "..." _____________________________________



« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto, Admin - KuroiAdmin - Kuroi

avatar

Humeur : Blasée

MessageSujet: Re: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari] Lun 28 Juin - 19:36



    Merde ! Ce con venait de le frapper au visage ! A l'oeil en plus ! Il se retrouvait aveugle, maintenant ! Dans un grognement franchement canin, sous la force du coup, Reita tomba au sol, sur les genous. Il entendit des pas s'enfuyant... Le mec se taillait ! Avant même que les quatre autre Kuroi's l'accompagnant réagissent, il lâcha, entre deux grognements :

    - Vous attendez quoi ? Coursez-le et saignez-le comme un lapin

    - On lui arrache pas d'infos ?

    - Tu m'as compris... Fuck off !...

    Ils le prirent en chasse. Reita, une main contre son oeil, toujours plongé dans le noir le plus profond, se cogna le genous dans une poubelle en essayant de se relever, puis la tête sur un truc metallique coincé dans un grillage. Bordel... !

    Quelqu'un arriva. Dans le doute, Reita grogna une nouvelle fois, découvrant ses crocs comme un chien sauvage. La personne ne s'en formalisa absolument pas et continua d'approcher.


    - Un coup de main, peut-être ?

    Reita se calma immediatement

    - Ikuto ?

    - Son jumeau maléfique

    La douleur passa avec une rapidité relative et Reita recouvra la vue. Ikuto avait, comme d'hab, l'air emmerdé, mais cette fois, il semblait rechercher quelque chose. La même que Reita, et que tout l'Ouest. La vengeance. Il soupira.

    - Je te cherchais. Viens avec moi, on va à Shizuka.

    Il y eut un petit moment de silence, puis la disctution s'enstalla. Ikuto avait de très mauvais préssentiements ces derniers temps, et effectivement Reita avait eut plusieurs vision où il se retrouvait emmerdé à cause d'une personne triers, proche mais lointaine. Le Première fut ravie de l'apprendre. Chacun de leur côté avait bien enquêté, sans ça, mais n'avait rien trouvé. Cela dit, ils exterminaient toutes personnes suspectes niant categoriquement. La dimention "suspecte" était bien sûr décidée totalement arbitrairement, et les morts se faisaient de plus en plus nombreux. Tant pis. Tant mieux. Les personnes concernées devaient savoir qu'elle avaient déclanché une bombe à retardement, la furie Kuroi.

    Finalement, la discution s'orienta sur les chewing-gums d'Ikuto. En ce moment même, il en avait un couleur rouge vif, qui laissait s'intérroger sur le parfum. Il fit une bulle. Rouge vif, presque luisant, comme une sauce très très très forte... Un rien inquiétant. Bref, ils papotaient comme si de rien n'était, en bons amis, quand ils apperçurent une silhouette sur le pont des Cinquantes.


    - Salut.

    Reita se figea et huma l'air, toujours comme un repésentant de l'espèce canine, puis siffla :

    - Mizuiro... C'est qui c'te tache ?

    Ikuto soupira. En passant, comment Reita pouvait identifier un Clan à l'odeur ?

    - Tiens-toi, merde... Cette tache, comme tu dis, c'est Kawaru Hisoka.

    Aaaah, la boulette... Reita changea d'attitude, devenant moins agressif et plus sur ses gardes. Tout ça sans s'en rendre compte.

    - Remh ! Je suis... Kurôkami Reita des Kuroi's

    La bonne éducation de Reita avait au moins le mérite de ne pas être hypocrite : il se doutait qu'on avait entendu parler de lui jusque chez les leaders. Après tout, qui contestait aussi activement son chef et surtout, qui voyait dans l'avenir ? Son don n'était un secret pour pas grand monde, sur ce coup là il avait merdé. Bref. Il n'avait pas l'inttention de se laisser marcher sur les pieds, surtout pas par un Mizuiro, leader ou pas.

    Ikuto, lui beaucoup plus décontracté, du moins en apparence - ou était-ce du désintérêt ? - rendi platement son salut à Hisoka. Il semblait un peut ailleurs, ce qui n'échapa pas à l'oeil attentif de son camarade.

__ "..." _____________________________________


« C'est quoi, ce tas de viande, là bas ? »
« Le dernier dissident, pourquoi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shizuka.exprimetoi.net
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

avatar

Humeur : Intrigué

MessageSujet: Re: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari] Lun 28 Juin - 20:31

    Hisoka ne tint pas compte de la première remarque de Kurôkami, il préférait continuer à l'observer. Il y avait des rumeurs comme quoi ce mec pouvait voir l'avenir. Dis comme ça, c'était ridicule, mais Hisoka était bien placé pour savoir que ce genre de don existait. Il avait donc deux Kuroi's réputés devant lui... Le leader temporaire, Tsukiyomi Ikuto avec qui il s'entendait relativement bien, et Kurôkami Reita, qui était connu pour son don et sa capacité à contredire son leader en permanence. Si déjà c'était pas le grand amour avec son chef, qu'est ce que c'était avec les autres... Pour le moment, il semblait surtout sur ses gardes. Et Ikuto avait plus l'air paumé qu'autre chose, en tout cas c'était l'impression qu'il donnait.
    Il hésita à s'adresser à Reita, histoire d'en savoir plus sur son pouvoir, mais il y renonça. Il n'avait vraiment pas envie de se prendre la tête aujourd'hui. Il aurait voulu se détendre, mais dans la situation actuelle c'était pas vraiment possible. Bon, c'était pas tout ça, mais le silence commençait à devenir pesant. C'est alors qu'Hisoka s'entendit proposer le truc le plus incongru qu'il ait jamais dit.

    — Hey, ça vous dirait pas un poker ?

    Et puis il réalisa ce qu'il venait de dire, et il fut horrifié de ses propres mots. Qu'est ce qui avait bien pu passer dans sa tête à ce moment précis ? Il n'avait rien bu, rien fumé, il était dans son état normal, et il venait de... de proposer un poker à Tsukiyomi et à Kurôkami. Quelque chose avait disjoncté dans son cerveau, c'était pas possible autrement. En attendant... même si il disait aux deux autres d'oublier ce qu'il venait de dire, ça resterait certainement gravé dans leur mémoire comme un truc incroyable. Enfin, incroyablement ridicule surtout.
    Il garda donc le silence. Toujours adossé à la rambarde, impassible en apparence mais complètement traumatisé en réalité. Vous pensez que traumatisé est un mot un peu fort pour qualifier son état ? Hé bien non, le leader était vraiment traumatisé d'avoir dit ça. Tsukiyomi aurait de quoi se foutre de sa gueule pour les vingts prochaines années. Les secondes s'égrenaient avec une lenteur exaspérante, pendant que le silence s'épaississait. Hisoka osait à peine regarder ses deux interlocuteurs, tant il redoutait de voir l'expression de leur visage. Comment une rencontre qui aurait dû être sérieuse avait-elle pu devenir une situation aussi gênante et incongrue ?

__ "..." _____________________________________



« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto, Admin - KuroiAdmin - Kuroi

avatar

Humeur : Blasée

MessageSujet: Re: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari] Lun 28 Juin - 20:49

    - Hey, ça vous dirait pas un poker ?

    Ikuto tourna les yeux vers Hisoka dans la seconde et se figea d'horreur. Reita, lui, qui ne connaissait pas vraiment le leader occidental, fut juste extrêmement surpris. Comment, pouquoi, dans quel but, cause de quoi Kawaru avait proposé une chose aussi... familière ? Le raisonnement d'Ikuto : demaine, il neigeait, lundi, la Terre se fendait en deux. Celui de Reita, plus Kuroi dans l'âme : Kawaru les prenait pour des cons et voulait les piéger... Ah, mais non, l'alliance... Mais alors... quoi ? Les deux Kuroi's restèrent dans leur degrés de choque respectif un petit moment, puis, Ikuto répondit enfin, presque fébrile.

    - Je sais pas jouer...

    Mensonge éhonté, bien entendu. Son truc, c'était même d'utiliser son don pour tricher. Reita ne commenta pas et retrouva lui aussi ses esprits :

    - Comme si c'était possible de passer plusieurs heures ensembles sans se foutre dessus !

    Reita n'avait pas oublier que la puissante fraternité Mizuiro avait jadis massacrer les Kuroi's avant qu'Ikuto ne forme le Clan. Il n'avait pas non plus oublier comment, une fois uni, l'ouest avait répliqué : un bain de sang. Au sens littérale, ils s'étaient roulés dans le sang des morts adverses. Humm, que de bon souvenir... Reita frissona de dégout en y repensant.

    - Pas question de jouer les potes autour d'une table, Kawaru. C'est pas ce qu'on est. On est même pas alliés.

    - Techniquement parlant, si. Mais bon, pas dans les faits, c'est vrai.

    Les deux échangèrent un regard enendu, puis, après un silence, se tournèrent, l'un vers Hisoka ( Ikuto ) et l'autre vers... Ben, il regardait dans le vide, au loin, quoi. Blasés de la vie, ils faisaient la paire

__ "..." _____________________________________


« C'est quoi, ce tas de viande, là bas ? »
« Le dernier dissident, pourquoi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shizuka.exprimetoi.net
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

avatar

Humeur : Intrigué

MessageSujet: Re: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari] Lun 28 Juin - 21:34

    — Laissez tomber.

    Pas question d'avouer que lui-même était complètement abasourdi de sa proposition. Autant que ça reste dans les anales comme un geste que personne ne comprit jamais, et pas comme une proposition ridicule du leader Mizuiro's qui devait certainement avoir pris un truc pas net... Même si en réalité ce n'était pas le cas.
    Kurôkami avait raison, ils ne pourraient pas se supporter assez longtemps. Encore moins en jouant au poker, avec les tricheries que ça entrainait. Il sourit tout de même intérieurement en imaginant la scène. Mais Tsukiyomi avait lui aussi raison, ils étaient peut-être alliés en ce moment, mais tout le monde savait que les Kuroi's et les Mizuiro's n'étaient pas les meilleurs amis du monde. Il avait beau tenter d'allier les deux gangs, il y avait de lourds antécédents. Les Kuroi's et les Mizuiro's s'étaient déchirés à une époque, et ceux qui avaient vécu ça gardaient encore une immense rancune à l'égard du clan adverses. Kurôkami en faisait certainement partie.

    — Vous avez raison, je pense pas être capable de vous supporter pendant plusieurs heures à jouer au poker. Je précise que je dis ça sans animosité.

    Et c'était vrai, Hisoka ne voulait pas être méchant. Il ne détestait pas les deux Kuroi's qu'il avait en face de lui, c'est juste que leur différends finiraient forcément par ressortir, et la soirée se finirait plus en baston qu'en jeu. Et puis d'abord, il ne comprenait même pas que cette idée tordue de poker soit sortie de sa bouche. Mais ça, il ne fallait pas le laisser paraître. Encore une fois, il valait mieux avoir l'air bizarre et incompréhensible qu'idiot et irréfléchi.
    Bon, maintenant il laissait le soin aux Kuroi's de reprendre un sujet de conversation normal, si l'on peut dire. Mieux valait oublier cette histoire de poker... Au final, il ne s'en tirait pas si mal, les deux autres avaient eu l'air choqués, mais pas moqueurs à son égard.

__ "..." _____________________________________



« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto, Admin - KuroiAdmin - Kuroi

avatar

Humeur : Blasée

MessageSujet: Re: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari] Lun 28 Juin - 22:33

    Hisoka changea radicalement de propos. En fait, c'était comme s'il avait changé de point de vue. Cela n'échapa pas aux yeux experts d'Ikuto. Pourquoi faisait-il ça ? Cherchait-il à annuler lui-même sa proposition ? Dans quel but ? Ca, c'était facile : vu qu'il avait eut l'air des plus... hors de sa propre personalité, Hisoka devait essayer de dénaturer son acte. Bref, il détournait leur attention. Dommage, une autre personne qu'Ikuto serait tombée dans le panneau. Mais lui, qui examinait chaque parcelle psychologique de son homologue depuis longtemps, commençait à comprendre ses moindres actions. C'était peut-être réciproque, mais il en doutait. Pour une raison très simple. Son esprit, comme sa chambre, c'était une monstruosité bordellique à tuer un âne. Il fit une bulle de son chewing-gum rouge vif inquiétant, et elle grossit un long moment, atteignant une taille également inquiétante, avant d'éclater. Aucun milimètre carré du visage d'Ikuto ne fut ne serait-ce qu'éfleuré par le chewing-gum.


    - Vous avez raison, je pense pas être capable de vous supporter pendant plusieurs heures à jouer au poker. Je précise que je dis ça sans animosité.


    Reita, lui, trouva également le changemant de position radical plutôt étrange, mais ne chercha pas la petite bête comme Ikuto. Il se focalisa plutôt sur la seconde phrase que la première. Il senti ça comme une provocation. Et, si d'ordinaire son sens de la réparti crucifiait sur place, ici et maintenant, la pression de se trouver face à un leader, le stress causé par la disparition de Shin, l'envie de vengence et la soif de sang eurent raison de sa capacité de reflexion, et il montra les crocs

    - Te fous pas de nous, funeste connard !!

    - Oh ! Reita, bordel, tiens-t...

    - ... Combien tu pari que ce s'rais toi qui cracherais tes foies en premiers ?!

    Intérompons une seconde cette sequence hautement intellectuelle pour vous informer que, pour Reita, "cracher ses foies" signifie tout bêtement capituler.

    - Voilà les tèrmes : celui qui picole le plus pendant ton fuck on de poker gagne !

    Ikuto se figea. Il se souvenait très clairement être passé à très peu d'une experience déplaisante, seul avec une armada de filles qui, visiblement le trouvaient à leur gout, la dernière fois qu'il avait touché à l'alcool... Son regard foudraya Reita, qui par chance ne tournait pas son unique oeil vers lui. Qu'est-ce qui lui passait par la tête ? C'était parce qu'il était blond, c'était ça ? Le soleil tapait peut-être plus fort pour lui. Ah... transmition de pensée... Reita semblait venir de comprendre, et se tourna lentement vers son supperieur. Il ouvrit doucement la bouche pour, vraisemblablement, s'excuser, mais Ikuto effaça ses paroles d'un revers de la main avant qu'elles ne soient pronomcées. Emmerdé au plus haut point, Ikuto roula des yeux éxédés qu'il dédia ensuite à Hisoka.

    - On fera ça par groupe, Kuroi VS Mizuiro

    "Fera", pas "ferait". En ce moment, Ikuto imposait la volonté de Reita à Hisoka. En ce moment, il donnait une image à son nom, Tsukiyomi, qui, au passage, avait pour sens "lune des Enfers". Il ressemblait à cette lune qui dictait son vouloir et qui surtout intimait le respect. S'y soustraire devenait dur, vraiment dur, bien que pas hors de porté d'un leader.

__ "..." _____________________________________


« C'est quoi, ce tas de viande, là bas ? »
« Le dernier dissident, pourquoi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shizuka.exprimetoi.net
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

avatar

Humeur : Intrigué

MessageSujet: Re: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari] Mar 29 Juin - 0:15

    Pour le changement de sujet, c'était raté. Kurôkami avait l'air d'être un mec susceptible, il s'était braqué directement. Et la, tout le monde se retrouvait emmerdé. En tout cas, Ikuto n'avait pas l'air enchanté par l'emportement de son ami, et Hisoka ne comprenait toujours pas comment ils avaient pu en arriver là.

    — On fera ça par groupe, Kuroi VS Mizuiro

    Donc en résumé, les deux Kuroi's avaient fini par accepter cette ridicule partie de poker, mais en plus ils en avaient fait un défi. Un jeu à boire... C'était pas forcément ce qui arrangeait le plus Hisoka. Au poker il pouvait se débrouiller, il était plutôt bon et tout à fait à même de tricher, en revanche il ne tenait pas très bien l'alcool. Bon, il était pas bourré au bout de deux verres non plus, mais il restait quand même peu résistant. Si Kurôkami avait proposé ça, c'est qu'il devait pouvoir ingurgiter des quantités d'alcool impressionnantes sans ressentir le moindre effet secondaire. Pour ce qui était d'Ikuto... Hisoka le soupçonnait de ne pas mieux tenir que lui.
    Le leader eut un éclair de génie - si on peut appeler ça comme ça - et fit d'une pierre deux coups en trouvant à la fois un endroit pour leur petit jeu, et un partenaire. Il aurait peut-être mieux fait de refuser la proposition de Reita... Mais Ikuto avait implicitement insisté, ce défi aurait lieu.

    — Kuroi VS Mizuiro ? Ok, alors je choisis Akasen Hibari comme partenaire. En plus on pourra faire ça chez lui, ça sera plus pratique qu'à l'internat. Vous êtes partants ?

    Hibari tenait plutôt bien l'alcool... Moins que Hideki, certes, mais Hideki n'était pas un Mizuiro alors il ne pouvait pas participer. Il restait maintenant à le mettre au courant de la situation, et à le convaincre d'accueillir tout ce petit monde chez lui. Comment allait-il s'y prendre pour expliquer cette immense blague ? Il venait quand même d'inviter deux Kuroi's (et pas les plus inoffensifs) chez lui, sans lui demander son avis, pour jouer au poker et pour picoler. Et il était censé être un mec calme et réfléchi... Cherchez l'erreur.

__ "..." _____________________________________



« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto, Admin - KuroiAdmin - Kuroi

avatar

Humeur : Blasée

MessageSujet: Re: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari] Mar 29 Juin - 9:58

    - Kuroi VS Mizuiro ? Ok, alors je choisis Akasen Hibari comme partenaire. En plus on pourra faire ça chez lui, ça sera plus pratique qu'à l'internat. Vous êtes partants ?

    Reita renifla. Il n'aimait pas dutout l'idée de se retrouver coincé chez un Mizuiro. Pour lui, c'était contre-instinct. Cependant il aquiéça, après un rapide coup d'oeil ( mais pas trop fort, il en a qu'un ) à Ikuto, qui, bien que particulièrement exédé, lui donnait son accord. Après tout, c'était son initiative un peu trop réactive qui avait déclanché ça. Et puis, en y réfléchissant, c'était même mieux que de les avoir emmené chez lui : il saurait maintenant où habitait ce fameux Akasen. Cela dit...

    - File-moi l'adresse maintenant, je vais faire un détour. Je vous rejoins là bas

    Ikuto tiqua.

    - Quel genre de détour ?

    - Le genre qui laisse de sales traces

    Les deux Kuroi's échangèrent un sourire amère. A bien y regarder, Ikuto avait les traits tirés, fatigués, et Reita sentait encore le sang. Ils étaient bien plus affectez qu'ils ne le laissaient paraître, d'où également l'emportement impulsif du blondinet. Cette petite sauterie leur ferait peut-être du bien. En même temps, il n'y avait qu'un Kuroi pour s'inquiéter d'un Kuroi. Si Hisoka avait un minimum de respect, ce n'était pas dit pour l'autre, Akasen. Reita passa les doigts sur son oeil aveugle. Il eut un frisson, puis celui qui voyait se retourna dans son orbite, ne laissant en voir que le blanc. Ikuto devint soucieux et fixa son camarade d'un air plus grâve.

    - Qu'est-ce que c'est ?

    Reita garda le silence une seconde et serra les dents.

    - Un homme... La quarentaine

    - Comment il est ?

    - Aucune idée, pas de visage, pas de couleur ne de longueur de cheveux, pas de taille... Et en plus il baigne dans son sang, alors...

    - T'es trop précis, là, arrète

    Il y eut de nouveau un silence, et Reita leva inconsciement son visage vers le ciel

    - Je lui arrache la gorge avec les dents... Ca pisse le sang, c'est... J'ai l'air d'un chien fou. Je plonge les mains dedans et l'étale sur mon visage, ça... me soulage...?

    Vraisemblablement horrifié de se voir lui-même faire ça, il sut néanmoins immédiatement que ça se produirait dans la réaliter. C'était la soif de sang qu'avait provoqué les ravisseurs de Shin. C'était la vague de sadisme qui gagnait l'Ouest en masse. C'était la furie... Reita secoua activement la tête pour la vider de ces images, mais elles continuèrent à défiler dans son esprit. Il grogna, se sentant vulnérable. Ikuto essaya de le distraire de sa vision d'horreur

    - Ce soir ?

    - Nan... Trois semaines - un mois... Il était pas le seul, mais les autres se sont enfuis. Ils avaient l'air de pas se douter qu'on réagirait comme ça...

    - C'est eux ?

    - Oui... Je les prends en chasse et...

    Reita se prit un coup violent dans le cou. Ca coupa net sa vision, lui arracha un grognement canin, mais cette fois il resta debout, prèt à se jeter sur... Ikuto ? Il se calma. Le leader provisoire venait de le libérer de sa vision. Tant pis pour les infos supplémentaires, il avait protéger la santé mentale de Reita. Le gratifiant d'un sourire à la fois désolé et chalereux, comme on ne se doutait pas qu'il puisse en naitre sur son visage, il posa une main sur l'épaule de son ami.

    - Fais ton détour.

    Il se tourna vers Hisoka et fit comme si ce dernier ne venait pas d'assister à la scène franchement démente.

    - Le perdant protège le gagnant de Dômoto

    Encore une fois, catégorique. En se tournant vers le Mizuiro, Ikuto était sans s'en rendre compte devenu plus froid et son sourire si engageant s'était tout simplement évaporé. Le masque d'infiférence et d'assurance du prétendu malade était en train de se fissurer, révélant une personalité plus agitée. Et surtout des coups de point qu'il ne faisait pas bon de recevoir.

__ "..." _____________________________________


« C'est quoi, ce tas de viande, là bas ? »
« Le dernier dissident, pourquoi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shizuka.exprimetoi.net
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

avatar

Humeur : Intrigué

MessageSujet: Re: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari] Mar 29 Juin - 16:12

    Hisoka n'avait pas dit mot pendant la conversation entre les deux Kuroi's, mais il n'en avait pas perdu une miette. Il venait de réaliser l'ampleur du don de Kurôkami. Il ne voyait pas seulement l'avenir, il se voyait lui, en train de commettre certains actes. Et même si il désapprouvait les actes en question, ça arriverait. C'était complètement dément, et le leader se demandait maintenant si on pouvait vraiment parler de don pour qualifier le triste pouvoir du Kuroi. C'était le genre de truc qui finissait par vous détruire, si on faisait pas attention.
    En observant un peu plus attentivement les deux Kuroi's, Hisoka avait remarqués qu'ils avaient l'air aussi tendus que lui. Les Kuroi's devaient mener une traque sans relâche afin de retrouver Kaido Shin. La vision qu'avait eu Kurôkami était tout simplement horrible, heureusement Ikuto avait fini par la stopper. Comment Kurôkami arrivait-il à garder toute sa tête dans ces conditions ? Le Mizuiro était impressionné - plus par sa capacité à rester à peu près lucide que par son pouvoir.

    Tsukiyomi fit comme si rien ne s'était passé, et relança le sujet du poker. Avec tout ça, Hisoka l'avait presque oublié. Le Kuroi avait un air étrange lorsqu'il prit la parole. Sa façade d'indifférence et de cynisme avait disparu, laissant place à un visage froid. Son petit sourire en coin habituel n'était plus qu'un souvenir. Le leader se sentit presque gêné de le voir ainsi. Un peu comme si il l'avait vu complètement à poil : c'était quelque chose qu'il n'aurait pas dû voir.

    — Le perdant protège le gagnant de Dômoto

    Évidemment, il y avait un enjeu. Protéger le gagnant de Dômoto... Ouai, c'était pas trop mal. En revanche le leader se demandait si il devait leur donner rendez-vous chez Hibari un peu plus tard, ou si il devait emmener Ikuto avec lui pendant que Kurôkami ferait ce qu'il avait à faire. Bon, il aviserait.

    — Hibari habite la maison juste à gauche de la mienne, vous situez ?

__ "..." _____________________________________



« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikuto, Admin - KuroiAdmin - Kuroi

avatar

Humeur : Blasée

MessageSujet: Re: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari] Mar 29 Juin - 18:45

    Reita eut un sourire cynique. Parfais, comme ça il auait l'adresse d'un Mizuiro haut placé et du leader en même temps... Il jeta un regard vers Ikuto, qui semblait de plus en plus vouloir écharper quelqu'un. Il frissona. Sa vision laissa des traces dans sa tête, comme le silence d'une salle d'opéra ou résonne le chant qui vient de finir. En moins apréciable. Encore une fois, il passa grâvement les doigts sur son oeil aveugle, puis regarda Hisoka comme s'il voyait un imbécile.

    - Bien sûr, autant que toi, tu vois ou j'habite ! Tu crois qu'on se balade chez toi ?

    - Reita...

    Ikuto toisa sévèrement l'autre Kuroi, qui ne soutint pas un regard si intense. Il avait l'air soudainement méprisant. Ou plutôt, dégouté. Sûrement pas par Reita, ni Hisoka. Ni la perspective de se rendre chez un Mizuiro pour jouer au poker et se souler la gueule, non. Ca, à la limite, il s'en foutait. C'était comme si il laissait filtrer sa véritable personalité. Celle du fondateur du Clan. Celle de quelqu'un de très peu fréquentable. Il entendit un grondement sourd, un son qu'il conaissait bien. Il mit plusieurs secondes à se rendre compte qu'il provenait de sa propre gorge. Il le stoppa, détournant les yeux une seconde de toute forme de vie. Il fixa la terre battue, en dessous du pont. Il sentait la rage, il sentait l'urgence. Pour l'instant, tout était calme en ville. Il avait donner pour consigne de ne pas encore laisser les cadavres en pleine voie publique. Si possible, de les cacher. Mais ça n'échapait pas à la police, qui comme toujours ne devait rien comprendre. Ikuto avait vérifié les journaux, ce matin. Aucun ne parlait des "incidents" qui avaient lieux. La ville commençait à avoir l'odeur de la mort. Cette pensée lui arracha un sourire. Encore une fois, pas le genre de petit sourire mignon et malicieux qu'il arborait cyniquement. Ce sourire n'en était pas un. Son corps offrait cette réponse à la demande de son esprit. Vengence, vengence, vengence... Il secoua doucement la tête, comme Reita plus tôt et dans le même but. Il regarda ce dernier et lui passa un message silencieux.

    Reita aquiéça. De toute façon, puisqu'il y était... Il salua vaguement Hisoka, revint sur Ikuto et posa sa main sur son épaule, avant de sauter du bord du pont. Ah, toujours dans la finesse, celui-là... Ikuto se retourna vers le Mizuiro.


    - Emmène-moi. J'indiquerais l'itinéraire à Reita une fois arrivé.

    Il parla comme s'il ne savait pas quoi faire de Kawaru. Au moins, ça, ça restait. Mais ce n'était pas le meilleur. Finalement, même s'il n'aimait ni boire ni jouer au poker, il était content - enfin, fallait le dire vite - que le blondinet ait lancé ce pari stupide. Parce qu'il ne voulait vraiment pas s'emmerder avec Ren, alors il savait qu'il ferait de son mieux pour gagner. Quant au poker, ma fois... En tout cas, ça lui tiendrait l'esprit occupé. Il n'aurait plus à sentir la mort en ville, ni à entendre les cris des personnes trouvants les morts embrôchés sur des lampadères brisés. Il soupira.

    - Akasen Hibari...? Ce nom me fait froid dans le dos.

__ "..." _____________________________________


« C'est quoi, ce tas de viande, là bas ? »
« Le dernier dissident, pourquoi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shizuka.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé,

MessageSujet: Re: Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari]

Revenir en haut Aller en bas

Comment on en est arrivés là ? [Ikuto, Hibari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En Ville :: Le Pont des Cinquantes-
Sauter vers:

Nos logos   Demandes