Vous êtes en retard, Invité, une heure de colle !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Rencontre avec une Mizuiro [Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hibari, Mizuiro

avatar

MessageSujet: Rencontre avec une Mizuiro [Aki] Lun 28 Juin - 10:49

  • Hibari semblait dans son monde. Le jeune homme s’était assis, dos au mur, avait fermé les yeux et son air renfrogné trônait encore sur son visage. Il avait, une fois de plus, fuis le cours d’économie. Il ne supportait pas cette matière, que pouvait-il y faire ? C’était donc le calme plat dans le hall et Hibari y avait trouvé refuge en s’appuyant sur le mur près de l’escalier. Personne ne venait troubler le calme dont il avait besoin pour finir sa petite nuit. Bientôt, malheureusement, l’heure de la pause sonnerait. Un brouhaha s’installerait alors dans la pièce le tirant de son demi-sommeil. Comme la plupart du temps, il ferait abstraction de ce qui l’entoure, afin d’avoir la paix. Si n’importe qui venait le déranger, il ronchonnerait, comme d’habitude. Après tout, il devait avoir un air sacrément boudeur : rares étaient ceux qui osaient venir lui adresser la parole.

  • La sonnerie retentit, lui arrachant une grimace du visage. Le silence revint quelques secondes dont le jeune homme se délecta puis des bruits de pas résonnèrent dans les escaliers, les élèves arrivaient et se dirigeaient sûrement vers la cours. Hibari se redressa un peu et ouvrit à nouveau les yeux, observant défiler mille visages. Vu comme ça, on aurait jamais l’impression que des clans étaient présents et avait ravagé la ville il y a peu… Certains membres du clan passaient également par ses escaliers et adressait un regard ou parfois un signe de main à Hibari qui leur répondait par un hochement très discret de la tête. Il avait vraiment la flemme de bouger… Pourtant, il le fallait bien ! Difficilement, le jeune homme se hissa sur ses jambes puis balaya les environs de son regard anthracite. Toujours cet agacent brouhaha ! Bah, il s’y était fait à vrai dire, mais il fallait qu’il ronchonne, c’était dans sa nature… Jamais content !

  • Il allait remonter vers les salles de cours quand il cru entendre son nom, il crut halluciner sur le coup, mais, il finit par se retourner. Une seconde se tenait à quelques pas de lui, visage assez angélique, couettes blondes, grands yeux brillant et innocent. Aki, une des membres du clan Mizuiro. Etait-ce elle qui l’avait appelé ou il avait vraiment eut une hallucination ? Tant qu’a faire, maintenant qu’ils s’étaient vu, autant au moins lui dire bonjour, ça n’engageait à rien après tout :

    - Salut… Aki, c’est ça ?

  • Il lui semblait l’avoir déjà vu à plusieurs reprise, mais il ne se rappelait pas avoir particulièrement discuté avec la jeune fille. Peut-être une fois ou deux, mais il était encore dans un état de demi-sommeil, ce qui l’empêchait d’user à cent pour cent son cerveau. Ça lui reviendrait sans doute une fois qu’il sera plus disposé à réfléchir !

  • Maintenant que la discutions semblait engagé, le jeune homme ne pouvait pas se barrer et faire comme si de rien était, et puis, Hisoka l’aimait bien donc elle devait être d’une compagnie agréable… Le jeune homme s’assit donc sur les marches et planta son regard anthracite dans les yeux de la jeune fille. Son regard était certes profond, mais il ne dégageait pas de l’agressivité, peut-être un soupçon de renfrogné, mais pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki, Mizuiro

avatar

Humeur : Happy Desu!

MessageSujet: Re: Rencontre avec une Mizuiro [Aki] Lun 28 Juin - 13:45

Aki marchait lentement, sous le soleil tapant, au milieu des nombreuse fleurs qui étaient dans le champ. La blonde n’en voyait pas la fin, mais ça ne l’inquiétait pas plus que ça. Elle rêvait. Ce n’était pas la première fois qu’elle rêvait de ça. Elle se contentait de marcher, marcher encore et encore. Elle finirait bien par sortir de ce champs. Elle marcha pendant longtemps. Elle ne savait pas exactement combien de temps, mais longtemps, ça c’était sure.
Elle finit par apercevoir une silhouette. Celle d’un enfant. Elle s’éloignait, en même temps que la blonde se rapprochait. Puis, d’un coup, elle se stoppa. Derrière l’enfant, se dressait une forêt. Mais pas n’importe laquelle. Celle où Ami était morte. Aki savait ce qui l’attendait, le corps de sa sœur recouvert de sang. Puis elle se réveillerait. Temps qu’elle ne surmonterait pas entièrement la mort de sa sœur, Aki fera toujours se rêve.
La blonde prit une profonde inspiration, puis, elle s’approcha. La silhouette s’arrêta. Puis disparue… Lorsque Aki voulut s’avancer pour voir sa sœur, et se réveiller, une petite voix inhabituelle parvint aux oreilles de la blonde.

-Aki, ce soir tu viens manger chez moi, c’est Ramen !

-Bon appétit!…


Quand la jeune fille ouvrit les yeux, elle était dans la salle de cours, debout, le point droit en l’air. Tous les regards étaient rivés sur elle. Drea, l’air de rien, la fixait comme tout les autres. Aki la regardait du coin de l’œil, puis sourit à toute la classe.


-Oups…

-Komatsu? Il Y a un problème? Demanda le prof’

-Euh… Non, c’est bon, tout va bien.


La jeune fille, couleur rouge pivoine se rassit en regardant Drea, le sourire au lèvre. Puis, la sonnerie retentit enfin. Aki attrapa son sac et sortit de la salle. Elle descendit les escaliers, repensant à son rêve. Généralement, Ami refaisait surface quand elle faisait trop souvent ce rêve. Puis, quand elle releva le visage, arrêtant ainsi de fixer ses pieds, elle aperçut quelqu’un de son clan. Akasen Hibari… D’une voix douce, et faible, elle prononça son nom.

-Tien, Akasen… Hibari.


Le jeune homme se retourna, ce qui surpris Aki. Elle ne pensait pas qu’il l’aurait entendue. Aki s’arrêta, puis regarda le garçon. Un léger sourire sur les lèvres, elle se permit de le regarder, en notant tout les détails. Il était plutôt mignon, mais ce qui marqua la blondinette, ce fut son regard.

- Salut… Aki, c’est ça ?


La jeune fille fut encore plus surprise qu’il connaisse son prénom. Ils ne s’étaient jamais réellement parlé. Peut être parfois salué de loin, mais jamais elle ne lui avait dit son prénom. Et elle comment savait elle son prénom? Eh bien, c’était Hisoka qui l’avait prononcé devant elle.

-Oui, c’est bien ça. Et toi Hibari, n’Est-ce pas?

 
Le Mizuiro s’assit sur une marche, puis planta son regard dans le sien. Aki sourit puis s’assit à côté du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari, Mizuiro

avatar

MessageSujet: Re: Rencontre avec une Mizuiro [Aki] Lun 28 Juin - 15:25

  • La jeune femme sembla surprise sur deux points : Le voir se retourner, et l’entendre prononcer son prénom. Si Hibari n’avait pas été si peu expressif avec les gens qu’il ne connaissait pas, un fin sourire se serait profilé sur son visage. Il se sentit détaillé un moment, puis la jeune Komatsu afficha un sourire. Elle confirma l’hypothèse du jeune homme puis lui demanda si lui, c’était bien Hibari tout en s’asseyant à ses côtés. Le jeune homme répondit par son légendaire : « Gnhm… » Le Mizuiro posa ses avant bras sur ses genoux et fixa un moment sa collègue, la détaillant comme elle-même l’avait fait pour son vis-à-vis un peu plus tôt. Elle n’était pas très grande mais tout était proportionnel et assez harmonieux. Tant qu’elle ne lui demandait pas de faire et entretenir la conversation, ça lui convenait. Oui, il lui faudrait de la patience, beaucoup de patience avant qu’Hibari ne s’ouvre complètement. Mais ce n’était pas mission impossible non plus !

  • Le jeune homme finit par pousser un léger soupir et poser son regard droit devant lui. Il ne savait pas quoi lui dire, il n’avait pas vraiment l’envie d’engager une quelconque conversation, mais bon, étant dans un bon jour, il allait tenter de faire un effort, après tout, c’est lui qui l’avait salué en premier :

    - Tu m’voulais quelque chose en particulier ?

  • Il ne disait pas cela pour envoyer paître la jeune fille, loin de là, c’est juste qu’engager une conversation était presque impossible pour ce jeune homme grognon. Si elle savait qui il était, elle devrait probablement savoir que ce jeune homme était assez bougon mais pas bien méchant vis-à-vis des autres Mizuiro. Ce n’était qu’un ours après tout, ce bougre.

  • Alors qu’il se perdait dans la contemplation du vide qu’il imaginait, une agitation peu lointaine perturber sa bulle de tranquillité. Une voix de jeune fille et celle monocorde d’un gars de terminale, un Shiori si les souvenirs d’Hibari étaient justes. La jeune fille semblait vouloir avoir la paix et le dénommé Shiori ne semblait pas de cet avis. Hibari atterrit et leva les yeux sur la scène un peu plus loin : Ce gars, une véritable baraque semblait bien décider à faire passer un sale quart d’heure à la jeune fille qui semblait ne pas arriver à s’en dépêtrer malgré toute sa bonne volonté.
    Le char d’assaut en question saisit les deux poignets fins de l’adolescente dans une de ses grandes mains et plaqua la jeune femme contre le mur, insistant visiblement pour qu’elle lui file le peu de pognon qu’elle avait. Hibari lança un regard à sa jeune collègue qui semblait bouillir de l’intérieur.

  • Dans un superbe mouvement d’automate, Aki se leva et se dirigea droit vers la baraque, les poings serrés. Hibari doutait fortement que le plan, quel qu’il soit, de la jeune femme fonctionne. Et il eut d’ailleurs raison d’en douter. La petite blonde avait abattus son petit poing sur le crâne du Shiori qui tourna la tête comme un robot et sourit comme un dément. Le jeune homme fronça les sourcils tandis que l’homme de main des Shiori’s lâcha l’élève civil et se tourna complètement vers Aki. Là, il y avait des problèmes en perspective… Il y avait suffisamment de problème comme ça en ce moment, pas la peine d’en rajouter avec les Shiori’s !

  • Hibari se leva donc en soupirant, s’approchant à grandes enjambées feutrées et fixa l’homme de ses deux yeux anthracite qui exprimaient bien autre chose qu’un air boudeur. Le Shiori tentait déjà de se saisir d’Aki qui semblait un peu débordé bien qu’elle n’était pas encore en danger. Le jeune homme saisit le poignet de la baraque, le fixant et tournant légèrement le poignet du Shiori, plantant son regard d’acier dans celui du jeune homme qui fronça les sourcils et semblait déjà moins confiant, à deux contre un.

    - Je te prie de bien vouloir nous laisser en paix. Pars et va faire mumuse ailleurs.
    - T’as un problème pauv’ con ?
    - Plait-il, sinistre merde ?

  • Hibari ressaisit sa prise sur le poignet qui émit un léger craquement se fit entendre et Hibari laissa paraître un léger sourire en coin pour le moins chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki, Mizuiro

avatar

Humeur : Happy Desu!

MessageSujet: Re: Rencontre avec une Mizuiro [Aki] Lun 28 Juin - 16:40

Le jeune homme lui répondit par son célèbre « Gnhm… ». Mais l’adolescente, décidément toujours aussi longue à la détente qu’avant, ne comprit pas tout de suite si il avait voulu dire « Oui c’est bien ça » ou « Non tu te goure complet là ! ». Puis, après un débat, elle opta pour la première réponse. Pendant ce temps, Le jeune homme l’avait détaillé. Il faut dire que ça l’avait arrangé d’avoir quelque chose à quoi penser. Elle Détestait se faire observer. Mais, elle ne s’était pas gêné pour le faire, donc se tairait et puis voila. Elle entendit le brun pousser un léger soupir ; Est-ce qu’elle avait fait quelque chose ? Non, pas qu’elle sache. Surement son physique. Ou alors elle se faisait des idées.

- Tu m’voulais quelque chose en particulier ?

Aki le regarda d’un air interrogateur. Qu’est ce qu’elle lui voulait ? Rien en particulier. Le fait qu’il l’entende n’était pas prévu. La jeune fille rougit légèrement, puis regardant du coin de l’œil, vis son collègue. A ce que l’on raconte, il était plutôt bougon, alors peut être que cette question était pour faire la conversation? Drôle de façon. Aki se décida enfin à lui répondre, un peu du n’importe quoi mais elle se lança.

-Euh, non, effet, euh, euh… Nan je voulais rien en particulier…

Aki re-rougit. Hibari ne semblait déjà plus l’écouter. Le regard perdu dans le vide, il n’avait pas vraiment dû entendre sa réponse. Ai fut rassuré. Mais, il ne l’écoutait pas. Et là, elle ce sentit vraiment, mais alors vraiment bête. Puis, une voix familière résonna dans le couloir. La blonde tourna la tête. Quand elle vu Drea se faire « agresser » (oui elle prenait ça pour une agression) Shiori, la Mizuiro commença à s’énerver.

#Nan mais pour qui il se prend celui-là ? Comment il ose, et à une fille en plus #

Le Shiori attrapa les deux poignets de Drea, qui tenta de se débattre. Mais, c’est que ce terminal sans cervelle était musclé. Et pas qu’un peu. Il la plaqua ensuite contre le mur, et lui réclama de l’argent.

#Là s’en est trop. Non seulement il venait embêter Drea, Mais il la maltraite et lui demande du fric ? Nan nan, ça va pas le faire là ! #

Aki se leva d’un coup, puis s’avança vers les deux acteurs. Les poings sérés, la blonde se plaça derrière le Shiori, puis lui flanqua son poing, de toutes ses forces, sur le crâne. Mais, elle avait une force de… Fourmi ! L’home tourne le visage, comme un robot. Puis, un sourire pas net, pas du tout du tout, se peint sur ses lèvres. Il lâcha Drea, c’était déjà ça. Mais maintenant, elle faisait quoi notre nunuche ? Elle courait ? Non, elle ferait vraiment con, elle se battait ? Ouai, même si elle ne tendrait pas longtemps. Pas grave. De toute façon, elle était déjà dans la merde. Le terminal se tourna complètement.

#Je le sens pas, mais alors pas du tout !#



-Surtout, me touche, S’pèce de patate sans cervelle !



Aki vu son collègue se lever, les sourcils froncés. La blonde s’était encore foutue dans la merde, autant le dire franchement, elle était gourde !Hibari attrapa le poignet du Shiori. Ce qui soulagea Aki.

#Merci Hibari ! Je t’aime !#

- Je te prie de bien vouloir nous laisser en paix. Pars et va faire mumuse ailleurs.
- T’as un problème pauv’ con ?
- Plait-il, sinistre merde ?




Sans vraiment attendre que la suite des événements, Aki donna un coup bien placé dans l’entre jambe du gars, pas trop fort, juste histoire qu’il arrête d’agresser les filles. Aki attrapa ensuite son amie, et l’emmena derrière Hibari…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari, Mizuiro

avatar

MessageSujet: Re: Rencontre avec une Mizuiro [Aki] Lun 28 Juin - 17:58

  • Cette petite blonde, aussi fine soit elle, semblait bien téméraire ! Le Shiori dégagea son poignet de l’emprise d’Hibari qui s’apprêtait au pire… quand un Shiori se sentait acculé, on ne pouvait jamais prévoir leur réaction… Au moins, il avait lâché la présumé amie d’Aki. Hibari préfèrerait enterrer l’histoire bien vite, afin que le gang n’ai pas d’histoire avec les Shiori’s qui étaient particulièrement violent. Le quartier risquerait d’en prendre à nouveau un sacré coup dans le nez si c’était le cas.

  • Mais son raisonnement se stoppa net à ce moment précis. Aki, jeune seconde téméraire au petit gabarie, venait de fourrer son pied dans les noix de notre amis Shiori. Un air blasé s’incrusta sur le visage du jeune homme qui observa l’adolescente saisir son amie pour se planquer derrière lui après. Bonjour les ennuis !! Bon, beh maintenant il aviserait en fonction de la réaction du Shiori… Il n’y avait plus que ça à faire de toute façon ! En espérant que Dômoto ne se pointerait pas ! Sinon, il serait obliger d’en référer à Hisoka, et ce n’était pas vraiment le moment de s’enquiquiner avec de telles idioties.

  • Pendant que notre cher ours pensait, la baraque venait de se remettre de son petit incident et semblait avoir la haine, comme dirait l’autre. Hibari lâcha un soupir, et flûte, fallait qu’il tombe sur un violent sans cervelle en plus. Bwarf, quitte à l’affronter, autant attendre qu’il prenne l’initiative ! ça lui laisserait plus de marge de manœuvre. Hibari s’apprêtait donc à tout et a rien, transcendant du regard son opposant. Se battre, il en avait l’habitude, ce n’était pas un problème. Le plus embêtant était le cadre. Le lycée n’était pas vraiment le lieu approprié, surtout après cet événement qui avait eut lieux plus tôt… Aki était plus une informatrice qu’une combattante, mais elle en avait dans le ventre tout de même, malgré sa force de mouche…

  • La montagne face à eux avait visiblement décidé d’en coller une à Aki, mais pour ce faire, il fallait d’abord qu’il éloigne l’obstacle principal : Hibari. Il lança son poing, Hibari l’esquiva. L’autre sembla tout d’abord frustré puis se remit en garde tandis qu’Hibari se préparait lui aussi. La taille de l’ennemi n’était rien, au contraire, plus on avait face à une masse, plus il était facile de lui renvoyer ses assauts. Un bon moment encore, le jeune homme se contenta d’esquiver, afin de l’énerver un peu. Hibari priait pour qu’en attendant, Dômoto ne se pointe pas.

  • Quelques instant plus tard, l’opposant de nos Mizuiro’s fit un faut pas et se jeta presque en avant. Hibari se décala sur le côté, appuya la masse sur son épaule, saisit le bras et la jambe formant un bipède diagonale puis fit ainsi rouler le Shiori sur son dos avant que ce dernier ne fasse un plat sur le sol carrelé. Hibari posa son pied sur la gorge de cette montagne :

    - Ecoute, si on en restait là, j’ai pas vraiment envie que Dômoto arrive. Et puis de toute façon, il est inutile de te faire subir d’avantage d’humiliation, même en publique restreint. Et que ça ne s’ébruite pas, je te prie.

  • Le Shiori parut en colère sous le coup, mais des bruits de talons résonnant dans le couloir leur fit reprendre la raison. Hibari ôta son pied et le Shiori se releva et partit sans demander son reste. Dômoto apparut dans l’angle du couloir, lança un regard méfiant à Hibari qui n’ôta pas son masque blasé puis elle repartit par le même chemin qu’elle était venue.

  • Avec un peu de chance, on entendrait plus parler de ce Shiori… Hibari se tourna vers Aki et l’observa un moment sans rien exprimer de particulier. Allez savoir ce qu’il pensait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki, Mizuiro

avatar

Humeur : Happy Desu!

MessageSujet: Re: Rencontre avec une Mizuiro [Aki] Mar 29 Juin - 12:36

[Je prévien, c'est vraiment nul, donc si ça te plait pas dis le moi je changerai ==", mais là j'ai vraiment pas d'inspiration>.<"]


Une fois derrière son « bouclier humain », Aki lâcha son amie, pour encourager Hibari. Drea, spectatrice pour la première fois d’un « combat » entre deux clan, espérait ne pas avoir causé trop d’ennuie. Mais voyant la blondinette surexcité, à l’idée de voir un membre de son clan se battre, passa à autre chose.

Le Shiori, plus ou moins blessé se remit de ses émotions, et se prépara à attaquer. Il regarda furtivement les deux adolescentes, cachées derrière le garçon. Il n’avait pas l’air d’être très content. Ca peut ce comprendre. Un coup de pieds dans le cocotier, ça doit pas faire du bien. Quant à Hibari, il semblait désespéré, blasé. Il laissa un soupir s’échapper, puis attendit que la « patate sans cervelle » attaque.

Bien que le lycée ne soit pas le meilleur endroit pour ce battre notre Shiori ne se gêna pas. Il voulait se venger de la blonde, qui commençait à faire la pom-pom-girl pour encourager son partenaire. Quant à Drea, elle désespérait en voyant le comportement immature de son amie. Hibari esquiva plus d’une fois, sans difficulté, les poings de l’autre abruti.

Quelques instant plus tard, l’opposant des Mizuiro’s se jeta presque en avant. Hibari se décala sur le côté, appuya la masse sur son épaule, saisit le bras et la jambe formant un bipède diagonale puis fit ainsi rouler le Shiori sur son dos avant que ce dernier ne fasse un plat sur le sol carrelé. Hibari posa son pied sur la gorge du jeune homme puis lui conseilla d’en rester là.

- Ecoute, si on en restait là, j’ai pas vraiment envie que Dômoto arrive. Et puis de toute façon, il est inutile de te faire subir d’avantage d’humiliation, même en publique restreint. Et que ça ne s’ébruite pas, je te prie.

Des bruits de talons se firent entendre. Hibari enleva son pied de la gorge du Shiori, celui-ci partit sans plus attendre. Dômoto apparut, lança un regard méfiant à Hibari, qui portait toujours un air blasé. Aki lui fit un signe de la main, puis la chargée de discipline repartit.

La blonde se tourna vers son compagnon, qui la regardait, sans aucune émotion marquée sur le visage. Aki lui sourit, d’un sourire niais, puis elle écarta les bras. Elle voulut le serrer dans ceux-ci, mais elle sentit quelque chose de lourd s’écraser sur sa tête.

-Aïe !

-Espèce de triple idiote ! Qu’est ce qui t’as prit de lui faire ça ! Tu sais pas réfléchir ?

Drea égueulait son amie, qui avait agit bêtement. Cela l’énervait. Si Hibari n’avait pas été là, Ami aurait put refaire surface. Et elle aurait fait un petit carnage. Puis Drea s’adressa à Hibari :

-Et puis toi ! Dis lui que c’était complètement irréfléchi et irresponsable !

Aki, recroquevillé sur elle-même, les mains appuyer sur le crane, là où son amie l’avait frappé. Elle regarda son compagnon, puis Drea et, elle lui tira la langue avant de se mettre à rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari, Mizuiro

avatar

MessageSujet: Re: Rencontre avec une Mizuiro [Aki] Mar 29 Juin - 14:35

  • La petite blonde semblait assez… Excentrique ? oui s’était le mot. Aki fit un signe de la main à Dômoto puis la plus âgée partie et Aki se tourna vers lui, bras écartés. Elle comptait faire quoi là ?? Le jeune homme haussa un sourcil, craignant le pire. Drea, l’amie de la jeune femme, abattit son poing tout aussi petit que celui de sa camarade sur la tête de cette dernière qui parut avoir mal sur le coup… Hibari leva les yeux au ciel et fit disparaître le petit sourire en coin qui apparaissait au coin de ses lèvres. Il laissa ainsi les deux jeunes filles faire leur scène de ménage pendant que lui regardait ailleurs en s’appuyant sur le mur. Ce lycée devenait bruyant… trop bruyant… au grand dam du jeune homme.

    D’un seul coup, l’amie d’Aki se tourna vers lui et le prit à témoin, lui ordonnant de lui dire que c’était irréfléchi et insensé… Pour le peu qu’Hibari en avait à faire ! Elle n’avait pas un bleu, c’était l’essentiel… Et puis chacun était libre d’agir librement, à ses risques et périls. Hibari regarda encore un moment la jeune fille blonde qui tirait la langue à sa pote. Hibari enfonça ses mains dans ses poches et grogna avant de répondre de façon plus claire :


    - Ce n’est pas comme ça qu’on remercie une amie qui à voulu nous aider, au risque de se créer des problèmes. Ouais, c’était insensé, mais elle y a pas pensé, elle voulait t’aider. Et puis ça s’est plutôt bien terminé au final, Dômoto serait arrivé de toute façon. Et puis Aki en a dans le ventre, et les efforts, ça paye, je ne pense pas que tenter de la dissuader d’aider une amie sera efficace.

    Et voilà qu’il avait encore trop parlé… Il grogna à nouveau, mécontent. Son masque renfrogné avait reprit sa place. Voilà qu’il regardait dehors maintenant… Il croyait comprendre pourquoi Hisoka appréciait cette gamine, elle était chaleureuse et protectrice, deux qualités rares, surtout en ce moment parmi les conflits entre les gangs. Une très bonne informatrice et aussi un petit bout de moral et de vitamine pour ceux qui en avait besoin. Il fixa la blondinette avec son air boudeur et sévère, lui faisant comprendre qu’il fallait tout de même être prudent. Quand il détourna les yeux dehors, les gens présents dans la cours semblait le fixez étrangement.

    C’était compréhensible : Akasen Hibari, 18 ans, censé être en terminale (mais redoublant sa première comme un pekno), un des gars les plus grincheux du lycée faisait la nounou à deux gamines de seconde qui semblaient se chamailler pour des broutilles. Visiblement, personne n’avait vu l’altercation avec cette brute de Shiori. Fort heureusement, ça allait encore jaser sinon… Hibari leur lança un regard dur et farouche, les faisant détourner le regard. Pour qui se prenaient-ils, ces bras cassé ? A nouveau, Hibari ronchonnait dans la barbe qu’il n’avait pas, grinçant des dents et grognant de mécontentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki, Mizuiro

avatar

Humeur : Happy Desu!

MessageSujet: Re: Rencontre avec une Mizuiro [Aki] Mar 6 Juil - 6:17

- Ce n’est pas comme ça qu’on remercie une amie qui à voulu nous aider, au risque de se créer des problèmes. Ouais, c’était insensé, mais elle y a pas pensé, elle voulait t’aider. Et puis ça s’est plutôt bien terminé au final, Dômoto serait arrivé de toute façon. Et puis Aki en a dans le ventre, et les efforts, ça paye, je ne pense pas que tenter de la dissuader d’aider une amie sera efficace.

Aki écouta attentivement son compagnon. Rare étaient les personnes qui lui disaient tant de compliment en moins de cinq minutes. Drea le regardait, d’un regard mécontent. Hibari avait reprit son air renfrogner, et s’était mit à regarder dehors. A quoi pensait-il ? Mystère… Parfois, Aki aurait voulut savoir lire dans les pensées, sans penser aux inconvenants bien sure.

Un silence s’était interposé. Aki, détestant ces moments de silence, elle se leva et montra ses « énormes muscles » à Drea, qui n’avait pas arrêté de fixer son ainé. Puis, la blondinette lança une de ses blagues pourries, comme elle les aimait.

-Bah oui Drea, j’en ai dans le bid’.

Puis l’adolescente se mit à rire, toute seule. Drea, laissa tout de même un sourire lui échapper. Aki réussissait toujours à la faire sourire, ou presque… Mais Hibari stoppa les rires de la Mizuiro par un regard boudeur. Mais, surtout sévère. Comme s’il mourait d’envie de ravaler ses paroles, et d’encourager Drea à la gronder.

Puis il se remit à regarder dehors. Drea s’avança de son amie, lui lança une petite tape sur la tête et l’embrassa sur la joue. Elle lui sourit, et lui chuchota à l'oreille, en se moquant un peu :

-Et bien, merci, mon héroïne à moi !

Aki la regarda en faisant la moue. Elle détestait quand Drea se moquait d’elle en présence de quelqu’un qu’elle ne connaissait pas bien. Même lorsqu’elles étaient seules, elle n’appréciait pas toujours… Drea ébouriffa les cheveux de la blonde, puis partit en lui faisant coucou.

Une fois Drea partit, la blondinette regarda dans la même direction que son compagnon. Plusieurs élèves le regardaient bizarrement. Pourquoi ? Aki n’en avait aucune idée. Mais ce n’était pas important. Ils détournèrent tous leur regard quand Hibari les intimida en leur jetant son regard farouche et dur, comme il savait si bien le faire.

Aki le contempla. Il était beau. Au début, elle n’avait pas vraiment fait attention. Mais maintenant qu’elle était seule avec lui, elle en profitait. Il portait l’uniforme scolaire, et ne ressemblait pas du tout à l’élève modèle, il en était loin. Il portait son pantalon noir, une chemise blanche, à moitié mise dans le pantalon, à moitié dehors. Quand à sa veste, elle était simplement posé sur ses épaules, et sa cravate était on ne sait où…

Aki l’imaginait plus bavard, mais bon, les apparences sont trompeuses, et ce qu’elle pense des autres s’avère souvent être l’inverse. Enfin bref, pas important. Aki s’approcha d’un pas du jeune homme, perdue dans ses pensées. Elle lui sourit, puis se posta devant lui pour l’embrasser sur la joue. N’attendant pas la réaction du Mizuiro, elle partit en lui faisant de grands gestes.

-Bon et bien, à bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari, Mizuiro

avatar

MessageSujet: Re: Rencontre avec une Mizuiro [Aki] Mar 6 Juil - 13:08

  • Ignorant royalement les regards qu’on pouvait lui lancer, Hibari se contenta de pousser un long soupir. Aki quand à elle, brisa le silence pourtant si bienfaisant et partit dans un fou rire seule dans un premier temps puis ensuite rejoint par son amie qui semblait rabibochée. Drea lui lança une pique moqueuse qui renfrogna un peu Aki, Hibari, lui, se demandait ce qu’il faisait encore là. Or, dehors, tout le monde tentait de comprendre ce qui se passait dans le hall.

    *** Bandes d’emmerdeur –‘… J’en ai marre, ces sinistres merdes ne font que m’faire chier à longueur de temps… ***

  • Drea partie en faisant des signes à son amie puis la plus jeune se tourna vers Hibari et se mit à le contempler, Hibari se contentait de faire comme si il n’avait pas remarqué. Elle semblait pensive et finis par réagir. Hibari fronça les sourcils quand il l’a vit s’approcher puis lui sourire avant de l’embrasser sur la joue, ce qui eut pour effet de faire grogner notre cher amis qui n’appréciait pas vraiment autant de familiarité. Mais bon, s’était une fille et en plus une Mizuiro, et comme il n’avait pas été élevé comme un sauvage, Hibari se retint de lui faire une très jolie clef de bras pour la dissuader de recommencer.

  • Et oui, notre ours n’aime pas vraiment le contacte avec une personne qu’il ne connait pas vraiment, après tout, un japonais reste un japonais… Le jeune homme se contenta donc de pousser un soupir libérateur avant de plonger ses mains dans ses poches et de prendre le chemin de la salle de classe pile au moment ou la sonnerie retentit. Bien vite, voir trop vite à son gout, les couloirs se remplirent à nouveau d’élève et notre cher Akasen eut la joie de revoir ce cher Shiori qui patientait devant sa classe, un fin sourire ironique se dessina sur les lèvres d’Hibari tandis qu’il rentrait à son tour dans sa salle de cours où il rejoint bien vite Hisoka pour une saloperie de cours de mathématiques…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé,

MessageSujet: Re: Rencontre avec une Mizuiro [Aki]

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre avec une Mizuiro [Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aile Est :: Le Hall-
Sauter vers:

Nos logos   Demandes