Vous êtes en retard, Invité, une heure de colle !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hibari, Mizuiro

avatar

MessageSujet: Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka] Sam 26 Juin - 21:32

[Ce poste se passe 30 minutes après le poste avec Ikuto en ce même lieux =) Donc, après le départ de celui ci. Il se passe également après la rencontre avec Kagura =)]

  • Hibari sortait de la cantine, il était approximativement dix neuf heure trente et il n’y avait pas un chat dehors. L’ennui avait frappé vivement notre jeune Mizuiro qui prit donc la route de l’internat dans le simple but de s’occuper le temps de parvenir au lieu dit. Une fois arrivé dans les couloirs du dortoir, il était bien avancé ! Il s’ennuyait toujours autant… Il prit donc le chemin de sa chambre et, une fois devant la porte, y pénétra, abandonnant sa veste sur son lit, se déchaussant puis ouvrant un bouton ou deux de sa chemise. Il lança un regard par la fenêtre, toujours aussi calme et plat. Le jeune homme grogna. Et dire qu’il n’y avait personne, pas même quelqu’un pour se plaindre ! Son colocataire était on ne sait ou, sans doute encore en train d’observer Ren de loin, ou encore en train d’lui parler. Peu importait en fait. Il était d’une sale humeur.

  • Le jeune homme se laissa donc tombé sur son lit et attrapa le malheureux bouquin qui trônait sur la table de chevet de ce cher Hibari. Mais ce dernier ne combla pas l’ennui longtemps et il finit par voler à travers la pièce sous l’air renfrogné qu’arborait maintenant le jeune Akasen. Peut-être qu’après une bonne douche, son humeur s’arrangerait ! Il se leva alors difficilement puis ôta complètement sa chemise, sortit son téléphone portable de sa poche et le posa sur son lit puis finit de retirer tous les vêtements qui lui restaient. Il enfila rapidement une serviette autour de sa taille puis partit vers les douches qu’il espérait bienfaitrice.

  • Finalement, cette journée avait été et resterait sans aucun doute dans les annales des journées les plus merdiques qui soient par Akasen Hibari. Une douche à l’eau froide peut-elle être qualifiée de bienfaitrice ? Il se sécha rapidement puis lança un regard intrigué sur son lit. L’écran de son téléphone s’était illuminé et affichait un message. Il se saisit de l’appareil tandis qu’il remettait son pantalon. Le message était d’Hisoka, chef de son clan mais surtout ami d’enfance. Ils avaient pour ainsi dire grandit ensembles. Que pouvait-il bien lui vouloir, surtout à une heure pareille !?
    Visiblement, il voulait le voir sur le toit le plus tôt possible. Quelque chose d’important sans doute. A propos des Kuroi ? De drôle de rumeur courait tant bien que mal sur le sujet, ou tout du moins, une rumeur sur une alliance possible entre les Mizuiro et les Kuroi.
    Hibari finit de se rhabiller puis lança un regard sur son téléphone : dix neuf heure cinquante sept, à ne pas en douter, son cher Leader avait loupé l’heure du repas, c’était tout à fait typique de môsieur Kawaru qui avait apparemment tendance à oublier qu’il était humain, et non robotiser. Cette pensé fit légèrement sourire notre grincheux qui fouilla dans son armoire rapidement afin d’en sortir un paquet de cookies. Le vent s’était également levé, aussi, il lui parut plus judicieux d’enfiler sa fameuse veste violette et orange, afin d’avoir plus chaud. Ce n’était pas qu’il était frileux, mais il avait du mal à conserver la chaleur, ce pauvre petit bonhomme. Sur le dossier de sa chaise, il aperçut sa veste noire, plus simple.

  • A vrai dire, il se doutait bien que son ami d’enfance, aussi malin que tête en l’air parfois, n’aurait pas pensé à se couvrir. Et si la discussion trainait en longueur, il risquerait d’avoir froid cet andouille. Le jeune homme s’en saisit donc, enfila ses chaussure, réceptionna son portable à la volée puis entreprit de se faufiler sur le toit.
    Il ne lui fut pas difficile, à cet heure, de se faufiler sans le moindre problème sur le toit ou il aperçut directement Hisoka assis et occupé à contempler le paysage. Hibari ne put s’empêcher une remarque :


    - Dit donc tu t’améliores ! Du débardeur tu passes au manche trois quart, t’aurais enfin comprit qu’il fait froid là-haut ?

  • Un léger sourire en coin s’imprima sur le visage du jeune homme puis posa un de ses poings sur sa hanche. Il envoya la veste enveloppant le paquet de biscuit à son ami et reprit de plus belle :

    - Cadeau, je me suis dit que t’aurais faim, je t’ai pas vu au réfectoire.

  • Hibari s’approcha du leader puis s’assit à ses côtés tout en se plongeant, lui aussi, dans la contemplation du lycée et de la ville qui s’étendait sous eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

avatar

Humeur : Intrigué

MessageSujet: Re: Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka] Dim 27 Juin - 21:14

    Hisoka entendit son ami arriver, mais il ne se retourna pas immédiatement. Il contemplait encore attentivement la ville, comme s'il s'attendait à la voir exploser à tout moment. La voix de Hibari s'éleva dans son dos, moqueuse.

    — Dit donc tu t’améliores ! Du débardeur tu passes au manche trois quart, t’aurais enfin comprit qu’il fait froid là-haut ?

    Le leader se retourna, juste à temps pour rattraper ce qui semblait être une veste noire. Ah, et un paquet de biscuits à l'intérieur.

    — Cadeau, je me suis dit que t’aurais faim, je t’ai pas vu au réfectoire.

    Il fut reconnaissant à son ami d'avoir pensé à lui apporter à la fois à manger, et de quoi se couvrir. Ce dernier s'assit non loin de lui, attendant certainement ce qu'il avait à dire de si urgent. Rien que la présence d'Hibari était rassurante, il se sentait moins seul. Le jeune homme avait tendance à oublier qu'il avait tout un clan et des amis qui le suivaient.
    Bien, il était l'heure de passer aux explications.

    — Il y a une demi-heure à peine, j'étais ici avec Tsukiyomi Ikuto, et il a reçu un appel. Me demande pas ce que je foutais la avec lui, mais en tout cas c'était un appel important. En résumé, Kaido Shin a été enlevé et il parait que c'est par des Mizuiro's. Sauf que ni Tsukiyomi ni moi ne croyons à cette histoire. C'est juste pas possible, je pense que t'es d'accord avec nous. On pense que c'est un coup monté contre nos deux gangs.
    Donc le principe, c'est de lui filer un coup de main pour retrouver son leader, parce que ça nous concerne aussi. On a fait une alliance provisoire, faut croire qu'on est devenus les meilleurs amis du monde Ikuto et moi.


    Hisoka piocha un gâteau dans le paquet, en croqua un morceau et reprit la parole.

    — Évidemment ça ne doit pas s'ébruiter, et ça ne doit surtout pas arriver aux oreilles des autres gangs ou encore de Dômoto.

    Il avait pris la peine de préciser ce détail, sachant que c'était inutile. Ça coulait de source, Hibari n'était pas idiot et il aurait pu le deviner tout seul. Finalement, exposée ainsi la situation n'était pas si dramatique. Les Kuroi's étaient bien plus touchés par ces évènements. Il éprouvait presque de la compassion pour Tsukiyomi, finalement.


__ "..." _____________________________________



« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari, Mizuiro

avatar

MessageSujet: Re: Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka] Dim 27 Juin - 21:47

  • Comme à son habitude, Hisoka ne se retourna pas en l’entendant arriver. Il réceptionna la veste ainsi que son contenu et laissa le temps à Hibari de s’assoir avant d’entrer dans le vif du sujet. Si Hisoka n’exprima rien sur le coup, Hibari savait parfaitement ce qu’il en était. Les deux jeunes hommes se connaissaient depuis suffisamment longtemps dorénavant. Hisoka crut bon d’attaquer les explications, une fois que notre ronchonneur se soit assis.

  • Visiblement, Kaido Shin avait disparut. A cette nouvelle, Hibari haussa un sourcil. Le leader Kuroi avait disparut ? C’était quoi cette embrouille ? Qui serait assez stupide pour provoquer une chasse à l’homme ? Chacun savait parfaitement comment les Kuroi réagissaient ! La seconde partie de l’information fit froncer les sourcils de notre cher Akasen. Un Mizuiro derrière tout ça ? C’était tout bonnement impossible ! Personne n’agissait sans en parler à Hisoka, de plus, une alliance entre les Kuroi et les Mizuiro était prévue depuis maintenant un petit moment.
    Lorsque son ami le prit à témoin, le jeune homme hocha brièvement de la tête : C’était vrai, personne dans le clan n’irait chercher des noises aux Kuroi.

  • Hibari réprima un léger sourire sous l’ironie apparut dans la dernière partie de l’explication. Le jeune Mizuiro resserra ses jambes contre son buste, posa ses bras croisés dessus et appliqua son menton sur les bras, le regard perdu dans les lumières de la ville. Les prochains jours seront mouvementés… Hisoka saisit un gâteau dans le paquet et l’entama, poursuivant ensuite sur des détails assez logique. Le jeune homme haussa les épaules pour indiquer que de toute façon, il n’en avait pas eut l’intention. Le plus âgé se mordilla le pouce, il réfléchissait. C’est que ça carburait là-haut ! Tout ceci n’avait ni queue ni tête !

  • Il inspira un grand coup, s’apprêtant à lancer une longue tirade, il n’en avait pourtant pas l’habitude. Sa voix résonna alors doucement dans l’étendue qui se trouvait tout autour d’eux, brisant le silence qui avait eut un peu de temps pour s’installer :

    - En effet, c’est quasi impossible qu’un Mizuiro ai agit seul et surtout de son propre chef. J’ai croisé Kagura au réfectoire plus tôt dans la journée, elle à reçu un coup de fil aussi et à semblez perturbée, elle à ensuite appelé d’autres personnes. Par contre, je ne vois pas qui pourraient être derrière tout ça ! A moins qu’un Shiori se soit acheté un cerveau et qu’il soit suicidaire bien entendu. Ryusei, lui, serait directement venu chercher la baston, con comme il est…

  • Le jeune homme fronça à nouveau les sourcils… Kagura, Kagura lui revenait en tête à présent… Il avait déjà entendu parler d’elle en tant que membre de gang et il fallait croire qu’elle se débrouillait sacrément bien. Or, elle avait quitté il y a peu les Akai pour rejoindre les Kuroi’s. Un motif potentiel donc. Mais rien de bien sûr… Le jeune homme fronça à nouveau les sourcils, autant en parler à Hisoka, ils pourraient y réfléchir ensemble.

    - Kagura, ça fait combien de temps qu’elle a quitté les Akai’s ? C’est plutôt un bon élément d’après ce que j’ai pu comprendre, même si je doute que Megumi ai une dent contre les Kuroi à cause de ça…

  • Hibari, pour l’instant ne voyait que ça. Un élève civil n’irait pas se risquer à provoquer les clans… La seule qui en était à la limite capable s’était peut-être bien Dômoto, la fille de la directrice. Mais même avec son caractère explosif, elle n’aurait pas osé s’en prendre seule à un clan tout entier, surtout pas les Kuroi’s ! Et puis quand bien même. Dômoto Ren détestait la plupart des Kuroi, mais il n’y avait pas vraiment eut d’incident particulier avec les Mizuiro depuis ça… Donc pourquoi tenter une machination contre eux ? Non, ce n’était pas elle… Les Akai’s étaient pourtant eux assez fou pour ça… Mais l’incertitude était là. Tout ceci tournait en rond !

    - Ça tient pas debout tout ça ! En tout cas, heureusement que Tsukiyomi est doté d’un esprit vif, si il avait été aussi con que Ryusei, on aurait été dans une belle merde…

  • Au moins, c’était un point positif, mais il n’empêchait pas qu’un Leader avait disparut, et qu’il fallait maintenant le retrouver. Chose qui n’était pas forcément facile dans cette foutue ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

avatar

Humeur : Intrigué

MessageSujet: Re: Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka] Lun 28 Juin - 18:49

    Kobayashi Kagura... En effet, elle faisait parti des Akai's à une époque, et elle les avait quitté pour rejoindre les Kuroi's. Suite à une altercation de plus avec Megumi, d'après ce que savait Hisoka. Depuis, elle s'était bien intégrée chez les Kuroi's, et il semblait qu'elle était plutôt proche de Tsukiyomi.
    L'hypothèse d'Hibari se tenait, et c'était de toute façon la seule hypothèse dont ils disposaient. Mais c'était quand même pas très crédible... Cette histoire était un vrai bordel.
    Le leader sourit à la dernière remarque de son ami. Il avait raison, heureusement que Tsukiyomi n'était pas aussi limité que Ryusei. Enfin, on disait toujours que Ryusei Soma était con, mais c'était tout de même un leader. Pas le plus délicat, certes, mais ce n'était pas le premier abruti venu non plus.

    — Franchement, je ne vois pas Megumi faire tout ça juste pour se venger du départ de Kagura. Ok, elle est assez timbrée pour ça mais même... Je ne vois pas qui oserait enlever Kaido Shin, c'est vraiment dingue. Y'a plus qu'à espérer que Tsukiyomi se débrouille mieux que nous, parce que pour l'instant c'est le néant les infos dont on dispose. Faudrait qu'on demande à tout clan si quelqu'un a entendu parler de quelque chose, mais il faudrait éviter que tout le moins soit au courant pour Kaido.

    Galère. Mais quelle prise de tête cette histoire ! Ah, ça, les coupable paierait. Lorsqu'on les aurait retrouvés, il n'hésiterait pas à se défouler, même si les Kuroi's s'en seraient déjà chargés avant lui... Les yeux du leader avaient un éclat inhabituel. Pour une fois, ils exprimaient quelque chose, et on pouvait y lire une lassitude qui lui était peu commune, doublée d'une colère qui était encore moins habituelle. Mine de rien, la situation le touchait. Mais ça, il n'allait pas le laisser paraître, il allait se comporter en leader responsable et lucide, comme à son habitude. Pour ça, il était doué.
    Il reprit un gâteau, et laissa un court silence s'installer. Ça faisait du bien un peu de calme, même si son cerveau tournait à plein régime.

__ "..." _____________________________________



« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari, Mizuiro

avatar

MessageSujet: Re: Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka] Lun 28 Juin - 19:37

  • Hibari lança un regard en coin et lâcha son pouce qu’il mordillait quand Hisoka sourit à sa dernière remarque. Mine de rien, cela faisait un bout de temps qu’il ne s’était pas parler, même si les circonstances étaient loin d’être idéales ! Le jeune homme se rapprocha un peu plus du bord en s’appuyant sur les bras et déplia ses jambes, les faisant pendre dans le vide. Le jeune Mizuiro finit déporta son regard vers la ville à nouveau quand il tiqua, laissant un léger « Tsss » s’échapper entre ses dents serrées les une contre les autres. Il lui fallait être plus attentif et plus concentrer. Est-ce que ça commençait déjà dans la ville à bouger ? Retrouverait-on des morts demain ? Le jeune homme sortit de ses pensés lorsque le Leader de son clan exposa son point de vue. Décidément, ces deux là finissaient toujours d’accord : ça ne tient pas debout. En revanche, Hibari était plutôt contre vis-à-vis de la pêche aux informations. Ça, c’était le boulot des Kuroi’s. Hibari attendit alors patiemment que son ami d’enfance ai finit son discours et tout deux se délectèrent du silence qui s’installait doucement, le plus jeune s’emparant d’un autre gâteau.

  • Hisoka semblait pensif, mine de rien, ça avait l’air de le travailler tout ça… C’était bien normal d’un sens, mais ça ne lui ressemblait pas d’en laisser paraître autant, son regard le trahissait, Hibari fronça à nouveau les sourcils se posant bien de questions. Il observa plus fortement Hisoka jusqu'à ce que celui-ci se tourne vers lui. Le jeune homme lança un regard assez sévère puis se détendit tout en lançant :

    - Kawaru Hisoka, ça te ressemble pas, la pêche aux informations c’est bon pour les Kuroi’s. Toi, tu dois te contenter de vérifier que tout est bien en ordre chez les Mizuiro’s avant tout, même si je crains qu’on ne fasse pas mouche.

  • La voix d’Hibari résonnait légèrement tandis que notre redoublant remontait la fermeture de sa veste jusque la moitié de son torse : le vent se levait. Peu après, il laissa à nouveau le silence s’installer puis plaça ses bras légèrement derrière lui afin de prendre appuis dessus. Il renversa la tête et parcouru de son regard d’acier le ciel qui semblait bien calme, cette nuit là.

  • Sans demander l’avis de son ami, le jeune Akasen piocha dans son ex paquet de gâteau et se mit à le grignoter brièvement, juste histoire d’avoir une occupation et de ne pas trouver une bonne occasion de se plaindre, une fois de plus.

  • A bien y réfléchir, le réseau d’informations des Kuroi’s devait être bien plus motivé et bien plus étendus que celui des Mizuiro actuellement. Premièrement, tous les Kuroi’s étaient au courant et cherchait donc activement, deuxièmement, les Mizuiro’s et les Kuroi’s n’avaient pas toujours fait bon ménage, loin de là, alors s’entre aider ne serait pas une tâche facile pour certains. Donc allez demander aux informateurs de chercher quelques choses que nos alliés savent probablement déjà pour du beurre ? L’important, pour Hibari, était de disculper les Mizuiro’s, parce que si on n’arrivait pas à prouver que les autres avaient une raison quelconque, ce serait les Mizuiro’s qui trinqueraient et il n’en était pas question !

  • Hibari poussa un long soupir et finis finalement son gâteau, cette histoire lui prenait déjà la tête, c’était affreux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

avatar

Humeur : Intrigué

MessageSujet: Re: Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka] Mar 29 Juin - 10:09

    Hisoka enfila la veste que lui avait apporté son ami, la chaleur de la journée était tombée. Il scrutait à nouveau la ville qui s'étendait devant lui. Il lui semblait que les Kuroi's commençaient à se bouger, l'ambiance semblait pesante. Dommage pour les gens qui étaient sortis pour s'amuser ce soir, ils risquaient plutôt de passer un mauvais quart d'heure si les Kuroi's leur tombaient dessus.

    — Kawaru Hisoka, ça te ressemble pas, la pêche aux informations c’est bon pour les Kuroi’s. Toi, tu dois te contenter de vérifier que tout est bien en ordre chez les Mizuiro’s avant tout, même si je crains qu’on ne fasse pas mouche.

    Comme d'habitude quand il était sérieux, Hibari avait raison. Il ferait mieux de penser d'abord aux Mizuiro's, plutôt que de chercher Kaido Shin. Bien, d'abord il fallait faire passer des informations essentielles. Que personne ne se fient aux apparences, que chacun se tienne sur ses gardes. Renforcer encore la cohésion du groupe, et également leur annoncer l'alliance temporaire avec les Kuroi's. Oui, c'était la priorité.

    — Tu as raison. Je ne vais pas encore ébruiter la disparition de Kaido, par contre il faut dire à tout le monde de faire attention à eux. Que personne ne se promène seul, si il y a un traître dans le groupe - même si ça me parait impossible - on le remarquera. On annonce l'alliance avec les Kuroi's, en précisant bien que c'est temporaire. Si ils se demandent pourquoi faire tout ça, on se contente de dire qu'on craint un coup bas contre les Kuroi's et nous-même.

    Ça devrait suffire pour le moment... Ensuite, il aviserait en fonction des évènements qui allaient suivre. Kaido Shin pouvait être retrouvé en un rien de temps par les Kuroi's, mais il pouvait aussi rester introuvable pendant longtemps. Tout dépendait des personnes qui avaient manigancé cela, mais comme pour l'instant on ne savait rien de leur identité, tout était envisageable.

    Il piocha une fois encore dans le paquet de gâteaux, qui se vidait à vue d'œil. Il n'avait pas vraiment faim en réalité, c'était surtout un automatisme. Hisoka était songeur, il s'interrogeait sur la suite des évènements. La ville allait-elle connaître une nouvelle tragédie ?

__ "..." _____________________________________



« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari, Mizuiro

avatar

MessageSujet: Re: Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka] Mar 29 Juin - 17:29

  • Le jeune leader enfila la veste que son ami lui avait rapportée. Incorrigible ce mec ! Une ambiance pesante régnait en bas de l’établissement… La chasse avait-elle commencé ?? Probablement, et ce n’était pas dans la délicatesse, ça, Hibari en était certains… Le jeune homme laissa à nouveau le silence s’installer, paisiblement. Peu après, Hisoka prit de nouveau la parole, expliquant qu’il faudrait être très prudent désormais et qu’aucun Mizuiro ne devait sortir seul. Est-ce que dans sa tête, Hisoka en ferait de même pour lui ? Un leader avait disparu, c’était suffisant ! Le jeune homme lui laissa un regard sévère et transcendant qui en laissait deviner beaucoup sur ce qu’il pensait. Hisoka savait se battre, s’était clair, mais Kaido n’était pas leader pour rien, et il avait disparut, lui. Pour le reste, il était d’accord avec son Leader.

  • Prévenir les Mizuiro’s était une chose à faire rapidement et ne pas éveiller les soupçons en ce qui concerne la disparition de Kaido. Mais après tout, ça pouvait peut-être être le coup d’un Shiori… Un Shiori suffisamment intelligent… Après tout, Hibari avait eut une altercation avec eux il n’y avait même pas une semaine… Il lui avait demandé de ne pas ébruiter l’affaire, mais avec les Shiori’s… Il se doutait cependant qu’ils aient pu prévoir de se déguiser ou quoi que ce soit… à moins qu’il y ai un cerveau dans le groupe… Hibari se demandait donc si c’était nécessaire d’en parler à Hisoka qui semblait toujours aussi pensif. Le jeune homme tourna à nouveau son regard vers le ciel et se laissa tomber sur le dos, les bras en croix, les jambes dans le vide. Hisoka mangeait l’air pensif, il était là sans être là, et lui, il regardait le ciel, allongé sur le toit, blottit dans sa veste.

  • Au moins, la soirée n’était pas si mauvaise que l’a journée. Rien que de repenser à cette foutue journée et à ce début de soirée, le jeune homme laissa échapper un grognement, et son air bougon réapparut, ça faisait trop longtemps qu’il avait l’air « normal » apparemment… Hibari replia ses bras derrière sa nuque et poussa un soupir tout en fermant les yeux, se délectant des derniers instants de calme. Il murmura comme pour lui-même quelques mots :

    - C’est comme le calme avant la tempête…

  • Quoi que… ça avait déjà commencé à bouger, ça se sentait, mais le pire restait à venir, ça, c’était certains. Tant que Kaido ne serait pas revenu il serait difficile de dormir tranquillement, surtout pour les civils hors du lycée. Vivement que tout ça se termine et se tasse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisoka, Admin Leader MizuiroAdmin Leader Mizuiro

avatar

Humeur : Intrigué

MessageSujet: Re: Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka] Ven 16 Juil - 22:05

    — C’est comme le calme avant la tempête…

    Et le vent de la tempête se levait déjà. Hisoka n'aurait pas aimé être suspecté des Kuroi's en ce moment-même. Parce qu'ils n'allaient vraiment pas faire dans la dentelle.
    Bon... Il avait pensé être occupé pour la soirée, mais finalement il avait seulement quelques coups de téléphone à passer pour faire en sorte que tous les Mizuiro's soient au courant de l'alliance provisoire et du danger éventuel. En revanche demain, il faudrait qu'il soit sur le pied de guerre pour accueillir les dernières nouvelles. Le levé du jour apporterait son lot de dégâts, et tout le monde se rendrait compte qu'un problème planait sur la ville. La nuit s'annonçait courte, et pourtant il n'avait pas la moindre envie d'aller dormir. De toute façon, il resterait étendu sur son lit à réfléchir pendant des heures entières. Déjà qu'en temps normal il réfléchissait trop, alors là on n'en parlait même pas. Et c'était pas avec Hideki qu'il allait discuter de ce genre de problèmes...

    — Je t'inviterais bien à prendre un verre mais se balader dans le quartier Ouest ce soir est une sale idée.

    Et comme les bars, les boîtes de nuits et tout ce qui va avec étaient dans le quartier Kuroi's, mieux valait ne pas sortir ce soir. Hisoka serait bien allé marcher seul, mais ce serait aller à l'encontre de ses propres directives. Il ne lui restait pas des masses d'alternatives... Il se résigna à retourner dans sa chambre. Au mieux, Hideki arriverait à le distraire, au pire il se torturerait l'esprit jusqu'à l'aube.

    — Je vais rentrer à l'internat. Repose toi aussi, demain on aura une journée chargée.

    Repose toi aussi. Comme si lui-même allait se reposer. Heureusement qu'il n'avait pas besoin de beaucoup de sommeil pour être en forme. Hisoka retira la veste de son ami et la lui posa sur la tête. A coup sûr il allait râler, ce qui aurait amusé Hisoka dans une situation un peu moins sérieuse. Il quitta ensuite le toit de son pas tranquille habituel, en faisant un minimum attention à ne pas se faire chopper par Domôto. C'était pas le moment d'avoir des emmerdes de ce côté là, il n'avait pas besoin d'être collé, ou consigné, ou que sais-je encore. Le genre de trucs dont il se fichait totalement, puisque de toute façon il contournerait la punition. Mais tant qu'à faire, si on pouvait éviter...

__ "..." _____________________________________



« JUST STAY WHERE YOU ARE, LET YOUR FEAR SUBSIDE
JUST STAY WHERE YOU ARE IF THERE'S NOTHING TO HIDE »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibari, Mizuiro

avatar

MessageSujet: Re: Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka] Dim 18 Juil - 19:52

  • Hibari se redressa à son tour, il était temps d’aller se torturer l’esprit chacun de son côté. Certaines images d’il y a deux ans revenait dans son esprit, certaines émotions également. Et dire qu’aujourd’hui ils étaient alliés avec ces hirondelles fonçant pleine balle dans un mur, ça lui donnait des frissons. Cette alliance, bien que provisoire, serait plus que tendu… Hisoka prit la parole, Akasen soupira en haussant épaules et sourcils, l’air désabusé. Non, il n’irait pas chercher la petite bête ce soir et il plaignait déjà les pauvres soulards qui traineraient un peu trop tard dans la rue cette nuit… Combien de petites sœurs perdraient leur grand frère ce soir ? Les émotions commençaient déjà à affluer, non, Hibari ne dormirait pas ce soir ! Sa tête commençait déjà à le faire souffrir… Il la saisit entre ses deux mains en poussant un grognement félin quand il reçut sa propre veste sur la tête, le faisant grogner un peu plus encore.

    En écoutant son leader, un drôle de sourire tordit en une douce grimace le visage du plus âgé. Comme si il allait se reposer ! Pour l’un, comme pour l’autre, cette nuit serait aussi courte que longue ! Même si les raisons seraient légèrement différentes… A son tour, notre jeune oiseau prit la parole, sur un ton râleur mais se voulant pourtant assez réconfortant :


    - Te surmène pas trop, t’es pas un robot.

    Il vit Hisoka s’éloigner de son pas tranquille, lui, il resta encore un peu sur le toit, à regarder la ville. Il envoya également deux ou trois sms puis se décida à retourner à l’internat également, histoire de mettre Yuki au courant de cette alliance. Ça ne devrait pas vraiment lui poser de problème puisqu’il n’avait pas prit part aux évènements d’il y a deux ans. Au moins, il y en aurait peut-être un qui n’aurait pas de préjugé ! Komatsu-chan ne devrait pas en être trop dérangée non plus, elle avait rejoint le clan un peu avant la rentré.

    Hibari se faufila dans les couloirs puis se retrouva devant la porte de sa chambre. Il poussa un long soupir puis se résigna à entrer. Après une brève discutions avec Yuki, il finit par se mettre en boxer puis le jeune homme plongea dans son lit, tentant d’ignorer tant bien que mal les hurlements de peur et de douleur qui arrivait depuis l’Ether jusqu'à lui. Oui, définitivement, cette nuit serait insupportable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé,

MessageSujet: Re: Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka]

Revenir en haut Aller en bas

Rendez vous sur les hauteurs [Hisoka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autre :: Le Toit-
Sauter vers:

Nos logos   Demandes